L’écrivain catholique en France au XXe siècle

 

L’écrivain catholique au XXe siècle

Jeudi 23 Janvier 2014 à l’Université d’Angers
(Faculté des lettres, langues et sciences humaines- MSH -5 bis bd Lavoisier | Angers | Amphi. Germaine Tillion)

Organisation :
Olivier Gallet & Denis Labouret (Université Paris-Sorbonne, EA 4503)
Carole Auroy (Université d’Angers, CERIEC, EA 922)
Aude Préta-de Beaufort (Université de Lorraine, LIS, EA 7305)
Contact : CERIEC
Carole.auroy@univ-angers.fr | Mathilde.perain@univ-angers.fr
Avec le concours du Labex « OBVIL » (Sorbonne Universités) et de la Maison des Écrivains et de laLittérature

 

  Comment, au XXe siècle, devient-on un « écrivain catholique » ? Si certains auteurs revendiquent ce statut, nombreux sont ceux qui récusent l’étiquette. La catégorie d’« écrivain catholique » se construit d’abord dans la vie littéraire : il importe de repérer les acteurs et les instances qui participent à cette construction. Mais elle pose aussi la question de l’évaluation esthétique : y a-t-il une poétique — ou des poétiques — de l’écrivain catholique

Ce colloque donnera au sujet une large extension diachronique, en examinant sur l’ensemble du siècle l’évolution de l’étiquette « catholique » appliquée à la littérature. Comment construire une histoire de l’écrivain catholique ? Entrent en jeu des interactions entre littérature, histoire, histoire des idées et philosophie qui appellent une approche pluridisciplinaire.

*Ce colloque est le prolongement d’un séminaire créé par Carole Auroy et Aude Préta-de Beaufort (2010-2011) et poursuivi par Olivier Gallet et Denis Labouret (2011-2013) à l’Université Paris-Sorbonne.

Il est co-organisé par les trois universités partenaires. Décliné en trois étapes, il est conçu comme un ensemble et débouchera sur une publication unique.

 Université d’Angers (23 janvier 2014)

 9h45-10h – Ouverture, par Didier Boisson, Doyen de la Faculté des Lettres, Langues et Sciences humaines, et Anne-Simone Dufief, Directrice du CERIEC (Université d’Angers)

 Matin : Débats et combats, de Péguy à Claudel

 10h-11h – Séance présidée par Dominique Millet-Gérard

Pauline Bruley (Université d’Angers)

« Mystique, spirituel, chrétien et catholique : extension et valeur dans le discours de Péguy »

Claire Daudin (Amitié Charles-Péguy, Paris)

« Quand Péguy se revendique écrivain catholique : Un nouveau théologien, M. Fernand Laudet, et la polémique avec la Revue hebdomadaire »

 11h15-12h15 Séance présidée par Catherine Mayaux

Claire Bompaire-Évesque (Université Paris-Sorbonne)

« “La querelle de l’Oronte” (1922) : un débat entre Maurice Barrès et les critiques catholiques  sur les devoirs de l’écrivain »

Dominique Millet-Gérard (Université Paris-Sorbonne)

« Paul Claudel 1938 : “Du sens figuré  de l’Écriture”, manifeste du poëte  catholique »

 Après-midi : Questions d’étiquette

 14h-15h – Séance présidée par Olivier Gallet

Didier Alexandre (Paris-Sorbonne)

« L’écrivain catholique au début du XXe siècle : autour de Paul Bourget »

Aude Bonord (Université d’Orléans)

« Diffusion catholique et écrivain non confessionnel : une association problématique »

 

15h30-17h – Séance présidée par Didier Alexandre

Olivier Gallet (Université Paris-Sorbonne)

« Du côté des poètes protestants (problèmes de l’étiquetage religieux) »

Catherine Mayaux (Université de Cergy-Pontoise)

« Quand Henry Bauchau était un écrivain catholique

Discussion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *