Innovations, développement, solidarités

Axe 4 : Innovations, risques, coopérations : Valérie Billaudeau (ESO), Sandrine Emin (GRANEM), Catherine Crapsky (GRANEM)

L’axe 4 cordonne des réseaux scientifiques angevins sur les problématiques d’économie sociale et solidaire, d’innovations, de gouvernance, de développement local et territorial, avec une approche pluridisciplinaire (droit, sociologie, géographie sociale, économie, gestion, sciences de la communication). L’entrée par l’ESS, si elle n’est pas exclusive, relève néanmoins de questionnements fédérateurs entre les chercheurs locaux et permet de rendre visible la dynamique angevine dans les réseaux régionaux (RGOrESS) et nationaux (RIUESS) de l’ESS. Les innovations sociales, sociétales, technologiques, les questions d’action publique et d’entrepreneuriat sont envisagées dans une dimension comparative, contribuant à promouvoir la visibilité internationale des chercheurs (terrains d’étude, participations à colloques et séminaires)
Le programme ISTESS porté par V. Billaudeau (Pays de la Loire ; Innovation Sociale et technologique dans l’ESS) s’est achevé en juillet 2015. CODESOL, porté par G. Pierre (Coopération et développement territorial : des solidarités renouvelées au service de l’innovation dans les espaces ruraux) entre en phase de recherche active, notamment sur la question des pôles territoriaux de coopération économique. Un des objectifs principaux de ces programmes est de coordonner les réseaux locaux au sein d’Angers-Loire-Campus pour répondre à des appels à projet sur des questionnements émergents.
Le Cycle de conférences organisé par l’axe « réseaux-innovations-gouvernance » du Granem, en partenariat avec ESO dans le cadre du Master CDET, a questionné la dynamique des clusters (novembre 2014) et s’est prolongé, en 2015, par une rencontre sur le financement participatif. Dès l’automne 2015, l’axe 4 inaugure un cycle de séminaire récurrent (deux fois par an) entre chercheurs de l’axe, collègues extérieurs invités et acteurs de terrain. Le 10/12/2015, le thème abordé concerne les financements alternatifs et monnaies complémentaires. Au printemps 2016, le thème traité portera sur les circuits courts alimentaires/non alimentaires.

Geneviève Pierre
Sandrine Emin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherches en sciences humaines à l'Université d'Angers