Archives de catégorie : Transversal

Les Mardis de Confluences – conférence du 10 janvier 2017

 

sam_0690

Mardi 10 janvier 2017      

18h-20h     

Maison de la recherche Germaine Tillion – UFR LLSH – Campus de Belle-Beille – Angers

 « QUAND LE ROCK S’INVITE DANS L’ESPACE PUBLIC »

Les débats engendrés autour du metal par le Hellfest

 Présentation :

Lorsqu’on discute de vivre ensemble et d’enjeux démocratiques, on a tendance à considérer que les pratiques culturelles passent après d’autres sujets qui relèveraient de domaines plus sérieux comme la politique ou à l’économie. Peut-être parce qu’on estime que les jugements sur la culture (et en particulier lorsqu’il s’agit d’artistes ou de contenus liés aux industries culturelles), comme les préférences musicales, relèvent de la sphère privée. L’exemple des controverses autour du Hellfest (festival clissonnais qui programme de la musique metal) entre 2008 et 2010 permettra au contraire de souligner à quel point la sphère publique est composée d’individus et de collectifs aux points de vue contradictoires, mais pourtant tous constitutifs du monde social.

Intervenant :

Gérôme Guibert est maître de conférences en sociologie et directeur adjoint de l’institut de la communication et des médias (UFR Arts & Médias, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle). Ses recherches sont liées aux pratiques musicales qu’il aborde à partir de questions d’économie et de territoire. Il travaille sur la culture heavy metal depuis plus de dix ans. Il est membre du comité scientifique de la revue MMS (Metal Music Studies, Intellect Books) et a organisé en 2014 le colloque international « heavy metal & sciences sociales : un état des lieux de la recherche francophone » à Angers.

 

Coordonnateur du cycle : Arnaud de Lajartre

Contact : Annie Ribrault

 

 

Les Mardis de Confluences / conférence du 11 octobre 2016

image-conf-1

« TERRORISME ET MONDIALISATION  »

Conférence du cycle 2016-2017 des Mardis de Confluences
« L’ Après-Charlie »

Mardi 11 octobre 2016        18h-20h  / Maison de la recherche  Germaine Tillion – UFR LLSH – Campus de Belle-Beille

Présentation:

Le « djihad mondialisé ». Ainsi les observateurs parlent-ils souvent des nombreux attentats de Daech et autres organisations terroristes fondamentalistes au sein des différents continents. Mais cette question des rapports entre terrorisme et mondialisation n’est pas nouvelle, comme le prouvera notre intervenante. En effet, Jenny RAFLIK interrogera l’histoire de cette relation sulfureuse entre terrorisme et mondialisation du XIXème siècle à aujourd’hui : au-delà de la coïncidence chronologique entre les phases de la mondialisation et les grandes vagues de terrorisme, quels sont les liens entre les deux phénomènes ? Cette interrogation nous conduira à interroger quelques stéréotypes ou préjugés sur le terrorisme contemporain.

Intervenante :

Jenny RAFLIK est enseignante-chercheuse en histoire contemporaine à l’Université de Cergy-Pontoise, et spécialiste de l’histoire du terrorisme.

Elle a récemment publié un ouvrage « Terrorisme et mondialisation » (Gallimard – 2016) et est régulièrement invitée par les médias pour développer ce sujet dans une approche historique.

Conférence sur le site du canal UA / en écoute à partir du lien ci-après : http://canal-ua.univ-angers.fr/avc/courseaccess?id=2660

Une vue du public présent à la conférence :

https://zimbra.univ-angers.fr/service/home/~/?auth=co&loc=fr&id=247514&part=4

Coordinateur du cycle :    Arnaud de Lajartre

Contact :      Annie Ribrault

Pause littéraire / lundi 30 mai midi / Jean-François Troin

Pause littéraire à l’Espace culturel

Le 30 mai 2016

La planète des Z'U - Auteur : Jean-François Troin

Pour clore cette 1ère année des Mardis de Confluences dédiés à l’Après Charlie, un rendez-vous convivial vous est proposé le lundi 30 mai de 12h15 à 13h30 à l’Espace culturel pour une pause littéraire sur un thème qui nous concerne tous : le petit monde des universités…

Le questionnement sur les attentats de Charlie Hebdo nous avait déjà conduits à aborder le sujet de la caricature (des femmes politiques). Le 30 mai, ce sera le tour des universitaires : en cette fin d’année, il sera temps et salvateur de rire de nous-mêmes, de nos manies, de nos codes, de nos ambitions, de notre système, etc.

Un cocktail sera proposé à l’ensemble des participants.

Jean-François Troin, Géographe, spécialiste du monde arabo-musulman et Professeur émérite de l’Université de Tours, a effectué une partie de sa carrière d’enseignant au Maroc où il a séjourné  onze ans. Son ouvrage La Planète des Z’u. Des univers s’y terrent, (Éditions du Petit Pavé, 2014) est une fiction qu’il a écrite après avoir observé tout au long de sa carrière ses « chers collègues.»

Informations pratiques :

Achat possible du roman au prix de 25 euros

Renseignez-vous par e-mail  > annie.ribrault @ univ-angers.fr

Maison de la recherche Germaine Tillion

 

Coordinateur du cycle : Arnaud de Lajartre

L’édition numérique et ses potentiels / Jeudi 28 avril de 12h à 14h à la MRGT

Hubert_Guillaud

Hubert Guillaud

Journaliste 
Rédacteur en chef d’InternetActu.net
Le Media de la Fondation internet nouvelle génération
Partenaire du Monde.fr, des Echos et de Rue89

Rédacteur en chef d’A lire ailleurs, la revue de veille d’InternetActu et de la Fing.

« Entre autres domaines directement impactés par les changements sociétaux en cours, l’édition numérique actuellement en pleine mutation interroge les pratiques des enseignants-chercheurs comme auteurs/producteurs et comme lecteurs/consommateurs de littérature (scientifique). Le dialogue organisé autour d’Hubert Guillaud (FING / Internet Actu) sera l’occasion d’échanger autour des vécus, idées, perspectives qui s’ouvrent et se réalisent actuellement dans ce domaine. »

Jeudi 24 mars à 18h – Conférence de Marie Anne Matard-Bonucci

« Antisémitisme (s) : un éternel retour ? »

Conférence de Marie Anne Matard-Bonucci

photo de Marie Anne Matard-Bonucci

Dans le cadre de la semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, l’Université d’Angers, avec le soutien du Collectif universitaire angevin de solidarité pour les réfugiés et demandeurs d’accueil, vous invite à participer à une conférence le :

Jeudi 24 mars, de 18h à 20h
Maison de la recherche Germaine Tillion, 5bis,boulevard Lavoisier, Angers
Entrée libre et gratuite

Antisémitisme(s) : un éternel retour ?

Que peuvent les historiens pour comprendre l’antisémitisme et aider à le combattre ? L’antisémitisme est-il un racisme ? Comment comprendre la longévité des préjugés antijuifs ?


En survolant, dans la longue durée, les formes principales de l’hostilité antijuive on s’interrogera sur ses manifestations actuelles au regard des avancées récentes de la recherche historique.

Spécialiste du fascisme et de l’antisémitisme Marie-Anne Matard-Bonucci est professeure d’histoire contemporaine à Paris 8 et membre de l’Institut Universitaire de France. Elle a récemment dirigé le numéro spécial de la Revue d’Histoire contemporaine intitulé « Antisémitisme(s) : un éternel retour ? ».

Christine Bard
christine.bard @ univ-angers.fr

Les Mardis de Confluences – conférence du 8 mars 2016

9782228913140_couv_300

« Où est Charlie? Femmes terroristes : que trouble la violence politique des femmes ? »

Mardi 8 mars 2016
18h-20h
Maison de la recherche Germaine Tillion

Présentation :
« Un terroriste sur deux est une femme » s’inquiète-t-on dans les années 1970 et 1980. Synonyme de réactivation de la violence politique dans les démocraties occidentales, cette période signe la résurgence des actes violents et collectifs motivés par des raisons politiques avec la présence remarquable et remarquée de femmes. Surnommées par les médias les « amazones de la terreur », les militantes d’organisations révolutionnaires armées comme la Fraction armée rouge (RAF) en Allemagne ou Action directe en France apparaissent comme une énigme sociale. Tour à tour décrites comme des furies, des sorcières, des pasionarias, ou encore des amoureuses manipulées par des hommes pygmalions, elles sont confrontées à une hypertrophie du regard et à une mise en abîme où histoire et mythes se rencontrent. La violence politique des femmes se heurte en somme aux « silences de l’histoire » (Michelle Perrot), aux normes et aux imaginaires sociaux, dans une période marquée par la deuxième vague féministe. Perçues comme des symboles d’un désordre social et sexué, les « femmes terroristes » sont ainsi confrontées à la classique négation de la capacité des femmes à être violentes, à la disqualification politique de leur action et à l’amalgame entre féminisme et terrorisme, éclairant ainsi la construction contemporaine et sexuée du militantisme violent.

Intervenante :
Fanny BUGNON, Maîtresse de conférences en histoire / études de genre. Université de Rennes 2.

Coordinateur du cycle : Arnaud de Lajartre
Contact : Annie Ribrault – Maison de la recherche Germaine Tillion

Les Mardis de Confluences – conférence du 9 février 2016

« Où est Charlie?

Les caricatures de femmes politiques »

Mardi 9 février 2016
18h-20h
Maison de la recherche Germaine Tillion – UFR LLSH – Campus de Belle-Beille

Présentation :
On dit que les caricatures et les dessins d’humour ont remarquablement résisté, surtout en France, au pouvoir de la photographie, du cinéma et de la télévision.
Mais qu’en est-il de leur pouvoir de représentation et d’action sur l’image de la femme, surtout depuis l’entrée des femmes dans l’espace public?
Cette conférence s’ouvrira sur le versant verbal du mot « caricature », lorsque Armelle Le Bras-Chopard évoquera le traitement caricatural dont les femmes continuent souvent à faire l’objet, y compris au Parlement. Avec Taïna Tuhkunen, nous aborderons le versant graphique et cinématographique de la question, tout en examinant certaines des caricatures extraites de l’ouvrage On les aura! de Catherine Beaunez, caricaturiste présente à la conférence. Le dialogue ainsi amorcé avec la dessinatrice d’humour s’élargira, dans un troisième temps, de manière à permettre au public de participer aux discussions autour de ce sujet qui nous fera revisiter l’univers tricolore de la politique française dans un éclairage volontairement provocateur.
Intervenants :
Catherine Beaunez, dessinatrice de presse et d’humour
Armelle Le Bras-Chopard, professeure émérite de science politique, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Taïna Tuhkunen, professeure de littérature et de cinéma nord-américains, Université d’Angers
Coordinateur du cycle : Arnaud de Lajartre
Contact : Annie Ribrault /MRGT

Les Mardis de Confluences – conférence du 12/1/2016

Croisés-Naples.SanGenaro.XIVe

représentation de deux chevaliers croisés, en prière.
Provenance: Naples, église San Genaro, XIVe siècle.

« Où est Charlie ? Les religions et la guerre »

Mardi 12 janvier 2016
18h-20h
Maison de la recherche Germaine Tillion

5bis, boulevard Lavoisier – campus de Belle-Beille  – Angers
Présentation :
« Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! » Cette phrase, d’ailleurs sans doute jamais prononcée par l’envoyé du pape auquel elle est attribuée au début du XIIIe siècle lors de la croisade contre les hérétiques cathares dans la France du Midi, est emblématique des relations souvent ambigües entre les religions et la guerre. Cependant, au milieu du XVIe siècle, Sébastien Castellion écrit : « Tuer un homme, ce n’est pas défendre une doctrine, c’est tuer un homme ».
La conférence, à deux voix, propose d’en éclairer certains épisodes dans l’histoire du christianisme et de l’islam. Un premier temps analysera le discours des textes religieux (bible et coran) sur la question de la guerre. Un second temps envisagera la « guerre sainte » (croisade et djihâd) au cours du Moyen Âge. Un troisième temps se penchera sur les guerres de religion entre catholiques et protestants, et l’émergence d’un discours sur ce que nous appelons aujourd’hui tolérance et laïcité.
Intervenants :
Didier Boisson, Jean-Michel Matz (UMR CERHIO)

 

Pour la captation sonore de la conférence :

cliquez ici

Calendrier du cycle 2015-2016 des Mardis de Confluences

Calendrier 2015-2016 du cycle de conférences des Mardis de Confluences « Où est Charlie ? »

30/11  – Vincent GUERIN, docteur en histoire contemporaine Caroline RENAUD-DUPARC, maîtresse de conférences en droit privé et sciences criminelles, Université d’Angers  Corinne BOUCHOUX, Sénatrice de Maine et Loire et historienne « Au nom de Charlie : plus de sécurité aux dépens des libertés individuelles ? » Amphi E  Faculté des Lettres 18h-20h

12/1  – Jean-Michel MATZ, professeur d’université en histoire    médiévale, Université d’Angers     Didier BOISSON, professeur d’université en histoire moderne, Université d’Angers « Les religions et la guerre : Intolérance et tolérance » 18h-20h – Amphi Tillion Maison de la recherche (sous réserve )

9/2   –  Taïna TUHKUNEN, professeur d’université en littérature et études cinématographiques, Université d’Angers     Armelle LE BRAS-CHOPARD, professeure émérite de science politique, Université Versailles-Saint Quentin      Catherine BEAUNEZ, dessinatrice d’humour « Les caricatures de femmes politiques »  18h-20h  lieu à définir

8/3  –  Fanny BUGNON, Maîtresse de conférences en histoire / études de genre, Université de Rennes 2 « Femmes terroristes : que trouble la violence politique des femmes ? »   18h-20h  lieu à définir

Les Mardis de Confluences – conférence du 30 novembre 2015

Mardis de Confluences 2015-2016
« Où est Charlie ? »

La SFR Confluences redémarre son cycle de conférences débats ouvertes à tous.

Après le thème des « Performances », c’est désormais aux tenants et aux aboutissants des attentats de Charlie hebdo que différents chercheurs en sciences humaines vont s’intéresser de novembre 2015 à mai 2016. Ce cycle intitulé « Où est Charlie ? » ne questionnera pas exclusivement l’attentat survenu dans les locaux de Charlie Hebdo en janvier dernier, mais portera plus globalement sur la violence terroriste, ses motifs, ses racines, ses conséquences.
Seront ainsi abordés par des chercheurs en droit, en histoire, en littérature, etc., les attentats du World Trade Center, la surveillance globale, les liens entre guerre et religions, la liberté d’expression et le droit à la caricature, dont celle des femmes politiques, ainsi que le rôle des femmes dans le terrorisme.

Et pour débuter le cycle, les Mardis de Confluences démarrent par … un « Lundi de Confluences » : lundi 30 novembre, 18 h / 20 h, Maison de la recherche Germaine Tillion, campus de Belle-Beille
« Au nom de Charlie : plus de sécurité aux dépens des libertés individuelles ? »

Dans un premier temps, avec Vincent Guérin, docteur en histoire contemporaine, nous nous déplacerons outre Atlantique, aux États-Unis, pour observer, dans l’après-après 11 septembre, la pointe avancée des politiques antiterroristes. Nous nous focaliserons sur un dispositif en devenir : FAST pour Future Attribute Screening Technology. Développé par le Department Homeland Security, FAST a pour objectif explicite de détecter et désamorcer une « intention » malveillante. Il repose sur le postulat qu’une personne qui souhaite commettre un crime a un comportement « remarquable » qui se traduit sur le plan comportemental, physiologique, etc.

Dans un second temps, avec Caroline Renaud-Duparc, maître de conférences en droit privé et sciences criminelles, nous verrons, dans la perspective ouverte par les travaux du professeur Mireille Delmas-Marty, comment dans le droit pénal français, notamment depuis la loi relative à la rétention de sûreté adoptée le 25 février 2008, on observe, via l’internationnalisation du droit et de la menace terroriste, un glissement normatif sécuritaire : le passage d’une culpabilité/punition à une dangerosité/neutralisation et conjointement l’affaiblissement de la responsabilité et du libre arbitre, au risque d’une déshumanisation du droit pénal.

Enfin, avec Corinne Bouchoux, sénatrice de Maine-et-Loire et historienne, nous verrons comment le législateur a saisi ce sujet.

Arnaud de Lajartre directeur-adjoint de la SFR Confluences
Responsable du cycle des Mardis de Confluences

Exposition « Les Zoos humains : l’invention du sauvage »

csm_visuel_expo_ZH_94d053567c

 

L’exposition « Zoos humains » met en lumière l’histoire de femmes, d’hommes et d’enfants, venus d’Afrique, d’Asie, d’Océanie ou d’Amérique, exhibés en Occident dans des cirques, des cabarets, des foires, des zoos, des villages reconstitués dans le cadre des expositions universelles et coloniales.
C’est l’histoire de prétendus civilisés exploitant de prétendus sauvages. Du 16e siècle jusqu’à la veille de la Deuxième Guerre mondiale, des femmes, des hommes et même des enfants étaient amenés d’Afrique, d’Asie, des Amériques pour être exhibés en Occident, puis un peu partout dans le monde. De 1815 à 1940, ils auraient été près de 35000 à être ainsi « montrés » comme des choses, à travers le monde, et à avoir attisé la curiosité de près d’un milliard quatre cent millions de visiteurs.
L’exposition raconte cette histoire encore peu connue. Les panneaux, fort bien documentés, en rappelle les origines et les intérêts économiques que ces « zoos » humains ont pu générer au profit d’une Europe en plein essor colonialiste.
Elle permet aussi d’expliquer l’histoire du racisme et de mieux en comprendre les mécanismes.

Continuer la lecture de Exposition « Les Zoos humains : l’invention du sauvage »

Ouvrages de la collection « Archives du féminisme »

Archives 2

 

1. Christine Bard, Annie Metz, Valérie Neveu dir., Guide des sources de l’histoire du féminisme
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2006, 442 p, 22 euros.

2. Christine Bard, Janine Mossuz-Lavau dir., Le Planning familial : histoire et mémoire
Presses Universitaires de Rennes – Collection « Archives du féminisme », 2007, 210 p, 16 euros.

3. Françoise Flamant, À tire d’elles. Itinéraires de féministes radicales des années 1970
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2007, 173 p, 15 euros.

4. François Chaignaud, L’affaire Berger-Levrault : le féminisme à l’épreuve (1897-1905)
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2009, 267 p. 18 euros

5. Colette Cosnier, Les dames du Femina. Un féminisme mystifié
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2009, 308 p. 20 euros.

6. Sandrine Dauphin, L’Etat et les droits des femmes. Des institutions au service de l’égalité ?
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2010, 134 p. 12 euros

7. Alice Primi, Femmes de progrès. Françaises et Allemandes engagées dans leur siècle 1848-1870
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2010, 317 p. 20 euros

8. Séverine Liatard, Colette Audry (1906-1990). Engagements et identités d’une intellectuelle
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2010, 395 p. 22 euros.

9. Geneviève Lefort, L’éducation des mères. Olympe Gevin-Cassal, inspectrice générale de l’enfance (1859-1945)
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2011, 289 p., 18 euros.

10. Christine Bard dir., Les féministes de la deuxième vague,
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2012, 260 p., 18 euros.

11. Karen Offen, Les Féminismes en Europe, traduit de l’américain par Geneviève Knibiehler, avant-propos d’Yvonne Knibiehler
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2012, 542 p., 24 euros.

12. Anne-Sarah Bouglé-Moalic, Le vote des Françaises. Cent ans de débats 1848-1944,
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2012, 362 p., 19 euros. Prix spécial de l’Assemblée nationale.

13. Bibia Pavard, Si je veux, quand je veux. Contraception et avortement dans la société française (1956-1979)
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2012, 358 p., 19 euros. Prix de la ville de Paris

14. Christine Lévy dir., Genre et modernité au Japon. La revue Seitô et la femme nouvelle, 2014
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 352 p. 20 euros

15. Cécile Formaglio, « Féministe d’abord » : Cécile Brunschvicg (1877-1946)
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2014, 336 p., 22 euros.

16. Fabienne Dumont, Des sorcières comme les autres. Artistes et féministes dans la France
des années 1970,
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2014, 570 p. 26 euros.

17. David Steel, Marie Souvestre 1835-1905. Pédagogue pionnière et féministe
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2014, 208 p., 18 euros.

18. Alban Jacquemart, Les Hommes dans les mouvements féministes. Socio-histoire d’un engagement improbable, préface d’Olivier Fillieule
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2015, 342 p., 22 euros.

19. Frédéric Chauvaud, François Dubasque, Pierre Rossignol, Louis Vibrac dir., Les Vies d’André Léo. Romancière, féministe et communarde, préface de Michelle Perrot,
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2015, 353 p., 20 euros.

20. Brigitte Rollet, Jacqueline Audry., La femme à la caméra
Presses Universitaires de Rennes, collection « Archives du féminisme », 2015, 234 p., 19 euros.

 

 

Lundi 4 mai – Conférences « Panthéonisation » à la MSH

Pantheon_200x200px

A l’occasion de la panthéonisation qui aura lieu en mai, le CERHIO et la SFR Confluences organisent le
LUNDI 4 MAI, de 17h à 20h, à la MSH,
une conférence qui aura pour titre :
« L’entrée de Geneviève Anthonioz de Gaulle, Pierre Brossolette, Germaine Tillion, Jean Zay au Panthéon : une mise en perspective historienne et mémorielle »

avec : Christine Bard (Professeure d’histoire contemporaine, Université d’Angers) : Le Panthéon aujourd’hui : quelles attentes ?


et Jacqueline Sainclivier (professeure émérite d’histoire contemporaine, Université de Rennes 2) : Eclairages sur le choix de ces quatre résistants.

Interventions suivies d’échanges avec la salle.

Entrée libre et gratuite.

Les Mardis de Confluences – conférence du 7 avril 2015

 

Caprices stephane.tasse

Cycle de conférences des Mardis de Confluences

SFR Confluences – Université d’Angers en partenariat avec Terre des Sciences
PERFORMANCE ET THEATRE
Mardi 7 avril 18h-20h
Amphi Tillion
MSH site d’Angers – UFR LLSH – Campus de Belle-Beille – Université d’Angers

Continuer la lecture de Les Mardis de Confluences – conférence du 7 avril 2015