Archives par mot-clé : histoire des sciences

Publication – Protection juridique du végétal et ses enjeux économiques

Les actes du colloque La protection du végétal et ses enjeux économiques, organisé en novembre 2011 par le Centre Jean-Bodin, GRANEM et CERHIO Angers viennent d’être publiés aux Editions Economica sous la direction de Serge Blondel, Sophie Lambert-Wiber et Camille Maréchal.

Cet ouvrage rassemble des contributions de chercheurs et praticiens appartenant à des champs disciplinaires variés tels que le droit, l’économie et l’histoire.

La première partie explore les aspects historiques, épistémologiques, techniques du thème choisi, et se clôt sur le contexte international.

La deuxième partie approfondit les enjeux, qui concernent l’économie, la concurrence, la compétitivité des entreprises, ou encore le développement durable. Cela met notamment en évidence le rôle ambivalent joué par la protection du végétal, au service de l’innovation mais également des stratégies d’appropriation.

La dernière partie est consacrée aux outils de la protection juridique du végétal, à savoir le brevet et le certificat d’obtention végétale. Elle analyse notamment les différences mais également les liens qu’entretiennent ces deux régimes juridiques.

Serge Blondel est Professeur d’économie à l’Université d’Angers, Faculté de droit, d’économie et de gestion. Il est responsable de l’UMR GRANEM et codirige le Master 2 Droit et stratégies des entreprises du végétal.
Sophie Lambert-Wiber, membre du Centre Jean Bodin, est Maître de conférences en droit privé et sciences criminelles à l’Université d’Angers, Faculté de droit, d’économie et de gestion. Elle codirige le Master 2 Droit et stratégies des entreprises du végétal.
Camille Maréchal, Maître de conférences en droit privé, a publié
Concurrence et propriété intellectuelle (Litec, 2009), ainsi que des articles en droit de la propriété intellectuelle et en droit civil. Elle enseigne le droit des affaires et le droit civil à l’université d’Angers, Faculté de droit, d’économie et de gestion.

Le végétal dans tous ses états

L’Ecole doctorale Sociétés-Cultures-Echanges du PRES L’UNAM a organisé une journée d’études sur le thème du végétal le 14 mars 2012 à la Maison des Sciences Humaines de l’Université d’Angers. Cette journée rejoint les recherches de l’axe “Cultures du végétal” de Confluences.

Programme :

9h30 : Ouverture des travaux par Yves Denéchère, directeur de l’École doctorale SCE.

9h40 : Cristiana Oghina-Pavie (Université d’Angers),  L’Anjou et le végétal : histoire et innovation. 

10h30 Claire Salomon-Bayet (Université Paris 1), L’herbier de Jean-Jacques Rousseau

11h20 – 11h20 Pause

11h20 : Maëlle Levacher (Université de Nantes), La fonction rhétorique du végétal chez Buffon

14h : Isabelle Trivisani (Université d’Angers), L’intitulé  végétal à l’époque moderne

14h50 : Bruno Bajou, (Université de Nantes), Orobanche, un exemple de la difficile émergence de la notion de plante parasite

15h40 – 15h50 Pause

15h50 : Anne-Elisabeth Le Boulc’h (Université de Nantes), La greffe végétale, un problème idéologique ? Approche comparée des travaux de Lucien Daniel et Ivan Mitchourine

16h40 : Conclusion par Stéphane Tirard (Université de Nantes)

Séminaire Histoire et végétal – « La remontance des rosiers: problème génétique et historique? »

Rosier 'Chapeau de Napoleon' Vibert - Angers, 1825 (photo André Eve)


Le vendredi 2 décembre 2011 de 13h à 14h,

Amphithéâtre Germaine  Tillion,
Maison des sciences humaines
5 bis Bd Lavoisier (Faculté des  Lettres) 49000 Angers

Le thème du prochain séminaire Histoire et végétal porte sur les  rosiers et plus précisément sur leur capacité à refleurir dans  l’année. Les biologistes et agronomes angevins se préoccupent des  aspects génétiques de la remontance  et sont ainsi amenés à étudier la  généalogie de la remontance depuis le XVIIIe siècle. Tout  naturellement, ils soulèvent dans cette approche des questionnements  d’ordre historique. Le séminaire propose de croiser les deux  approches, biologique et historique, par les interventions d’Alix Pernet et Fabrice Foucher (INRA Angers-Nantes, UMR GénHort), et Cristiana Oghina-Pavie (Université d’Angers, UMR CERHIO).

La séance est ouverte à tous. Les doctorants et étudiants de toutes  les disciplines sont bienvenus.

Le séminaire Histoire et végétal est une série de rencontres  interdisciplinaires dans le cadre du programme HortiComBio (Air 2011  du CNRS).
Il est organisé par le laboratoire d’histoire CERHIO – UMR 6258,  l’IFR  Quasav  et l’axe Cultures du végétal du programme Confluences de la  Maison des sciences humaines d’Angers en partenariat avec le Centre  François Viète d’épistémologie et  d’histoire des sciences et des  techniques de l’Université de Nantes.

Contact :
Cristiana Oghina-Pavie
MCF Histoire contemporaine CERHIO Angers
cristiana.pavie@univ-angers.fr

http://horticombio.blogspot.com/

Conférence Epigénétique : approches historiques et épistémologiques

Dans le cadre des rencontres Histoire et végétal organisées par l’axe « Cultures du végétal » de Confluences, le CERHIO-Angers, le Centre François Viète de l’Université de Nantes et IFR Quasav,

le 24 juin 2011 de 13h à 14h

Conférence de Laurent Loison, historien des sciences (Centre François Viète)

L’épigénétique : approches historiques et épistémologiques

Depuis quelques années, le domaine de l’hérédité épigénétique est au centre de nombreux travaux qui amènent à d’incessants questionnements sur la manière dont il faut concevoir (et revoir) les mécanismes de l’évolution des espèces. Certains y voient une réactualisation de l’hérédité des caractères acquis, et revendiquent par là une filiation conceptuelle qui partirait de l’œuvre du naturaliste français Lamarck pour aboutir à une révision drastique de la théorie synthétique de l’évolution. Cette conférence a pour objectif de questionner la validité de cette filiation, d’une part en interrogeant l’histoire des chemins suivis par les idées sur l’hérédité, d’autre part en analysant la manière dont ce mode d’hérédité est compris au sein du corpus théorique actuel.