Archives par mot-clé : linguistique

Mardis de Confluences 2012-2013: les saisons des migrations

Les saisons des migrations [1]

La question des migrations, en ces temps de mondialisation conflictuelle, reste, plus que jamais un sujet d’étude important pour l’ensemble des sciences sociales et humaines. « C’est que les migrations sont un phénomène social total » (Liauzu, 1996) [2] .
Gildas Simon (1998)  rappelle cette forte contradiction qui apparaît entre « la libération des images, de l’information, des échanges, et le renforcement du protectionnisme sur le plan migratoire au Nord, comme d’ailleurs au Sud » [3]. Et pourtant, les hommes et les femmes n’ont jamais été autant mobiles que ce dernier siècle, inscrivant leurs déplacements dans une société en mouvement.
C’est pourquoi la réflexion proposée dans ce séminaire se veut résolument pluridisciplinaire et sera conduite par des  anthropologues, des sociologues, des géographes, des historiens, des sociolinguistes, des économistes et des artistes. Les interventions, par ailleurs, concerneront plus particulièrement telle ou telle composante  sociale des populations migrantes. Il s’agit de penser et de comprendre comment, pourquoi, selon quelles modalités, la dynamique de la pluralité (Liauzu) qui accompagne nécessairement tous les phénomènes migratoires reste problématique.
Les migrations internationales et, la mondialisation, la féminisation, le développement, les nouvelles technologies, les pratiques langagières, la jeunesse (etc…) seront certaines des thématiques que nous aborderons lors de ce cycle de conférences.
Un mardi par mois, des chercheurs viendront traiter une question précise, et parfois ils seront accompagnés également d’artistes, de réalisateurs, de membres de la société civile travaillant sur la thématique abordée.

Programmation et coordination:
Chadia Arab, géographe, chargée de recherche au CNRS, UMR ESO-Angers – Espaces et sociétés (6590)
Dalila Morsly, sociolinguiste, professeure émérite de l’université d’Angers

Références:
[1] Le titre du séminaire nous est inspiré du roman de Tayeb Salih, Saison de la migration vers le Nord, 1966
[2] LIAUZU, Claude, 1996, Histoire des migrations en Méditerranée occidentale, Paris, Éditions Complexe.
[3]  SIMON, Gildas, 1998, La planétarisation des migrations internationales. In La planète « nomade ». Les mobilités géographiques d’aujourd’hui. Festival International de Géographie de Saint Diez, Belin, pp.59-76

 

Programme complet (également téléchargeable ici)

Mardi 23 Octobre 2012, 18h – 20h : Migration et développement au Mali
Patrick GONIN, Professeur de géographie, Université de Poitiers,
Hamedy DIARRA, Président du Haut Conseil des Maliens de France et Vice-président du FORIM (Forum des Organisations de Solidarité Internationales Issues des Migrations)

Mardi 6 novembre 2012, 18h-20h : Migration et écriture ; critique et création en littérature
Christiane CHAULET-ACHOUR, Professeure de littérature, Université de Cergy-Pontoise.

Mardi 18 décembre 2012, 18h-20h, Histoire longue et migrations actuelles en Europe : les cas suédois et néerlandais (XVI-XXIème siècle)
Gildas SIMON, Professeur émérite en géographie, Université de Poitiers.
Débat animé par Christian Pihet, Professeur de géographie, Université d’Angers.

Mardi 22 janvier 2013, 18h-20h : Ce que les femmes seules nous apprennent sur la migration
Nassima MOUJOUD, Maîtresse de conférences en anthropologie, Université de Grenoble.
(en partenariat avec le Groupe Genre de l’Université d’Angers)

Jeudi 14 février 2013, 18h-20h : Jeunesse et origines : ethnicité et rapports sociaux
Mohamed MARWAN, Sociologue, chargé de recherche au CNRS à l’ENS à Paris.

Mardi 12 mars 2013, 18h-20h : Projection : C’est comme ça. Histoire d’Angevins venus d’ailleurs (1960-1980), documentaire réalisé par Julien Aouidad et l’Association Histoire et Mémoire de l’Immigration en Anjou.
Débat animé par Yves Denéchère, Professeur d’Histoire, Université d’Angers.

Mardi 16 avril 2013, 18h-20h : Des filles de parole. Discours et pratiques de descendantes de migrants
Patricia LAMBERT, Maîtresse de conférences en sciences du langage, CNRS, Université de Lyon 2.

Mardi 14 mai 2013, 18h-20h : Roms et migrations
Martin OLIVERA, anthropologue, Université Paris X.
Débat animé par Samuel Delépine, Maître de conférences en géographie, Université d’Angers.

Mardi 4 juin 2013, 18h-20h : Projection : Mouss et Hakim, origines contrôlées
Débat avec la réalisatrice, Samia CHALA.

 

Les mots pour dire le genre: journée d’étude

Première journée d’étude organisée par le Groupe genre de l’université d’Angers

Mercredi 6 juin 2012, de 10h à 17h

Le discours est un outil remarquable de la fabrique sociale du genre. Derrière une apparente évidence et neutralité, la langue, la mise en mots, la nomination et le récit de soi participent d’une catégorisation qui révèle généralement la domination du masculin. Judith Butler a mis en évidence l’effet performatif du discours, qui non seulement traduit mais construit une hiérarchie aussi forte que subtile de l’ordre social genré. En étudiant les différences entre langues (français, espagnol, anglais, arabe), cette règle semble immuable, mais s’applique avec des nuances liées à l’histoire, aux sociétés et aux cultures des pays. De fait, on ne peut que souligner l’intérêt potentiel d’une critique et d’une transformation de la langue, à dessein de révéler voire de contester la hiérarchie du masculin et du féminin.
Les interventions de la journée d’étude développeront des exemples pris dans l’écriture littéraire comme dans la pratique courante contemporaine. Il convient toutefois d’ajouter que le discours sur lequel porte notre intérêt n’est qu’un des vecteurs de la construction du genre, qu’il convient de replacer dans un univers codé plus vaste, avec le langage du corps si évident au théâtre en particulier.

Télécharger le programme

Entrée libre et gratuite
Amphithéâtre Germaine Tillion, Maison des sciences humaines

« Dalila Morsly, d’Alger à Angers »

Journée d’étude et d’amitié

« Dalila Morsly, d’Alger à Angers : engagement féministe et complexité linguistique »

le 22 juin 2011 de 14h à 18h

à la Maison des Sciences Humaines Confluences – Faculté des Lettres, 5 bis Bd Lavoisier Angers

Une initiative du programme scientifique pluridisciplinaire Confluences, avec le soutien de : l’Université d’Angers (UFR Lettres, Langues et Sciences humaines, le laboratoire de psychologie PPI, les Relations internationales), et des associations Crépuscule, Archives du féminisme et Amis de la MSH.

Mots de bienvenue :
Didier Le Gall doyen de l’UFR Lettres, Langues et Sciences humaines
John Webb vice-président Relations internationales de l’Université d’Angers

Animation :
Chadia Arab chargée de recherche, ESO, Université d’Angers
Christine Bard professeure d’histoire, Université d’Angers, directrice de la Maison des sciences humaines – Il y a une autre féministe.
Ben Lebdaï professeur Université du Maine et Nadia Lebdaï À Dalila, d’Alger à Angers : un chemin commun jalonné d’échanges professionnels et surtout d’amitié
Christiane Chaulet Achour professeure Université de Cergy-Pontoise – « Présence de femmes » et le « groupe Aïcha »
Amar Nabti professeur, Université de Tizi-Ouzou – Témoignage d’un ancien étudiant de l’Université d’Alger
Marie-Françoise Chitour maîtresse de conférences Université Galatasaray/Université d’Angers – Alger-Angers : des lieux si lointains et si proches ou «la porte ouverte en plein
soleil ».
Mourad Yelles maître de conférences H.D.R. Inalco Paris – Dalila en toutes saisons …

Pause : thé à la menthe et pâtisseries d’Algérie

Arezki Metref journaliste et écrivain, Paris – Linguistique, sport de combat ?
Violaine Bigot maîtresse de conférences Université Paris III – Dalilalger, Dalilali, Dalilangers – Glossolalie fonctionnelle
Nadja Maillard PRAG, FLE, Université d’Angers – Dalila d’Alger à Angers, passeuse de savoirs et d’enthousiasme
Besma El Omari professeure Université de Birzeit – Entre Alger et Angers… il y a la Palestine
Nedjma Cherrad maîtresse de conférences Université Mentouri de Constantine – Alger/Constantine/Angers : contributions de Dalila Morsly à l’essor de l’université
de Constantine
Nourredine Saâdi maître de conférences université d’Artois, écrivain – D. M., affectueusement
Souad Labbize romancière et néanmoins ancienne étudiante de Dalila Morsly,Toulouse – La langue n’a pas d’os
Paguy slameur, Paris – D’Ali à Dalila.

Contact : chadia.arab@univ-angers.fr

Programme à télécharger