Archives par mot-clé : territoire

Journée d’étude – La plage: corps et territorialités

L’Université d’Angers, l’UMR 6590 Espaces et Sociétés et l’UFR Ingénierie du Tourisme du Bâtiment et des Services organisent, en partenariat avec Confluences, une journée d’étude consacrée à:

La plage : corps et territorialités

Le mardi 20 mars 2012
Campus de Saint-Serge, UFR ITBS, Amphi ESTHUA
9h30 – 16h30

Alors que la plage est devenue un lieu touristique emblématique, elle a pu susciter ironie et condescendance chez des scientifiques, voire chez certains auteurs de guides touristiques, condensées dans la formule du « bronzer idiot » et de la « foule grégaire ». Derrière cette disqualification et l’assimilation de la plage à l’espace d’une anomie, pointent les représentations sociales dominantes voire la paresse intellectuelle. Ce n’est qu’à la fin des années 1980, avec le « tournant culturel » et les travaux d’Alain Corbin (1988), suivis de ceux de Jean-Didier Urbain (1994), que la plage devient un objet dans le champ des sciences sociales. De fait, la reconnaissance de l’intérêt scientifique d’un « territoire du vide » de plus en plus fréquenté, investi de sens et révélateur de cultures, montre ainsi un retard de plus de deux à trois siècles par rapport à son « invention » comme théâtre social par les élites européennes. En géographie, la plage a d’abord été abordée en tant qu’objet biophysique, élément d’une géodynamique des littoraux, et tardivement en tant qu’espace des sociétés. Dans la géographie française, le numéro 67 de la revue Géographie et Cultures, « La plage : un territoire atypique » (2008) fait figure d’intéressante exception.
Espace construit, approprié et révélateur des représentations des groupes sociaux et des individus, la plage constitue un vrai laboratoire pour aborder les relations entre territorialités et corporéités. Médium assurant la relation entre l’individu d’une part, l’espace et les autres d’autre part (Duncan, 1996), le corps détermine l’expérience géographique de chacun. Son apparence et sa posture sont révélatrices des manières de vivre d’un individu et de sa façon de se placer dans le jeu social (Ory, 2008). Au-delà, le corps est un marqueur de l’appropriation de l’espace et un vecteur d’affirmation d’une identité aussi bien sociale, qu’ethnique ou de genre. Les interventions de la journée, faites par un historien et quatre géographes, développeront le rôle du corps dans l’émergence de la plage comme territoire touristique et dans la construction d’identités dans divers contextes spatiaux et culturels.
– CORBIN, Alain, 1988, Le territoire du vide. L’Occident et le désir du rivage 1750-1840, Flammarion.
– DUNCAN, Nancy (dir.), 1996, Bodyspace. Destabilizing geographies of gender and sexuality, Routledge.
– LAGEISTE, Jérôme et RIEUCAU, Jean, 2008, « La plage, un territoire atypique », Géographie et Cultures, 67.
– ORY, Pascal, 2008, L’invention du bronzage, Editions Complexe.
– URBAIN, Jean-Didier, 1994, Sur la plage, Payot.

 

Télécharger le programme complet

Contacts:
vincent.coeffe(arobase)univ-angers.fr
emmanuel.jaurand(arobase)univ-angers.fr
benjamin.taunay(arobase)univ-angers.fr

 

Cycle Roumanie – « Logement précaire et habitat d’urgence à Bucarest et en Roumanie »

Le cycle de conférences « Les mardis de Confluences » concerne cette année la Roumanie.
La deuxième rencontre de l’année aura exceptionnellement lieu un vendredi, le 9 décembre, de 17h à 18h30 dans l’amphi Germaine Tillion de la Maison des sciences humaines (5 bis Bd Lavoisier).

Pour cette seconde conférence nous avons le plaisir d’accueillir Catalin Berescu, de l’Université d’architecture et d’urbanisme Ion Mincu (Bucarest), et également président de l’Association pour la Transition Urbaine à Bucarest. Il interviendra sur le thème:

Logement précaire et habitat d’urgence à Bucarest et en Roumanie

L’entrée est libre et ouverte à tous

 

Contact:
Président de l’association Amis- CLER : Emmanuel Bioteau (emmanuel.bioteau@univ-angers.fr)
Bureau de l’association: Cristiana Oghina-Pavie (cristiana.pavie@univ-angers.fr), Samuel Delepine (samuel.delepine@univ-angers.fr)

Santé et territoire en Afrique

Séminaire ESO-CONFLUENCES :

Santé et territoire en Afrique.

Exemples locaux au Mali, Sénégal et Cameroun


le 6 juin 2011 à 16h30

à la Maison des sciences humaines, 5 bis Bd Lavoisier Angers : salle Julien Gracq.

A travers trois présentations de recherches de terrain, ce séminaire propose une autre vision de l’Afrique et de la santé en Afrique que les approches habituelles, souvent trop occidentalo-centrées. La première présentation (Joséphine Lemouogue) portera sur le risque paludéen au Cameroun et s’attachera à montrer l’importance d’une lecture sociospatiale des espaces à risques. La deuxième présentation (Sébastien Tusseau) évoquera la nécessaire prise en compte de facteurs liés aux contextes locaux et micro locaux (échelle du quartier) dans les actions de prévention du Sida au Mali. Enfin, la dernière présentation (Ibrahima Dione) montrera que les pratiques effectives des populations se jouent des frontières entre le Sénégal, la Gambie et la Guinée Bissau et que cela plaide pour l’invention de bassins de santé transfrontaliers en Afrique.

Organisation : Sébastien Fleuret ESO sebastien.fleuret@univ-angers.fr