Mois du Genre | Axe 2 : Conférence « Les femmes musulmanes ne sont-elles pas des femmes ? », 29 février 2024 de 17h à 18h30 | ANNULÉ

Dans le cadre du Mois du Genre, l’axe 2 “Changement social : genre, discriminations et inégalités” vous invite à la conférence :

Les femmes musulmanes ne sont-elles pas des femmes ?

Avec Hanane Karimi, docteure en Sociologie, Maîtresse de conférences à l’Université de Strasbourg (laboratoire LinCS) et co-titulaire de la chaire de recherche collective franco-québécoise sur les enjeux contemporains liés à la liberté d’expression (COLIBEX).

Le jeudi 29 février 2024, de 17h à 18h30, à la Maison de la Recherche Germaine-Tillion (amphi Tillion).

La conférence est gratuite et ouverte à toutes et tous. Elle sera retransmise en visioconférence (sur inscription, ici).

Paru en mars 2023, aux éditions Hors d’atteinte, le livre Les femmes musulmanes ne sont-elles pas des femmes ? est issu de la thèse de doctorat d’Hanane Karimi, intitulée Assignation à l’altérité radicale et chemins d’émancipation. Étude de l’agency de femmes musulmanes françaises.

Revenant sur sa propre expérience de chercheuse musulmane « visible » et toutes les tentatives de décrédibilisation et d’intimidation auxquelles elle a fait face, Hanane Karimi mobilise des concepts tels que l’altérité radicale, la féminité paradoxale ou encore l’ennemi intérieur pour montrer les persistances de l’histoire coloniale de la France dans sa façon d’aborder l’immigration et sa descendance. Elle analyse la construction d’un discours sur l’impossible assimilation d’une certaine catégorie d’immigrés et d’enfants d’immigrés, la citoyenneté au rabais qui est accordée à ces « Français de papier » et la focalisation sur les femmes musulmanes, et en particulier celles qui portent le foulard, des discours islamophobes. Elle montre également comment une partie des luttes féministes se détourne de ces femmes, leur refusant l’accès à l’espace de la cause des femmes et contribuant à les isoler ; mais aussi comment la résistance s’organise, à différents niveaux et de différentes façons.

Avec son titre en forme de clin d’œil à bell hooks (Ne suis-je pas une femme ?), ce livre propose une analyse argumentée de l’islamophobie et du sexisme qui sous-tendent la façon dont sont traitées les femmes musulmanes en France, qu’elles soient immigrées ou descendantes d’immigrés.

Cette rencontre avec l’autrice sera animée par Katell Brestic, Maîtresse de conférences en Histoire et civilisation du monde germanique à l’Université d’Angers et responsable scientifique de l’axe 2 de la SFR Confluences.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
ivanacernanova (1 février 2024). Mois du Genre | Axe 2 : Conférence « Les femmes musulmanes ne sont-elles pas des femmes ? », 29 février 2024 de 17h à 18h30 | ANNULÉ. Structure Fédérative de Recherche Confluences. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vty2


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search