Séminaire croisé ESTHUA – Axe 5 : “Penser les politiques touristiques en Polynésie française au prisme de l’organisation des épreuves de surf des JO 2024 ? “, 27 mai 2024, de 14h à 15h20

L’ESTHUA Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité propose, avec le soutien de l’Axe 5 “Tourisme, territoire, solidarités” de la SFR Confluences et du GIS Études Touristiques, un cycle de séminaires de recherche en tourisme.

Le prochain séminaire aura lieu le lundi 17 juin 2024, de 14h à 15h20 à l’ESTHUA (Angers, Campus Saint-Serge), en salle 302 : 

Penser les politiques touristiques en Polynésie française au prisme de l’organisation des épreuves de surf des JO 2024 ? Les usages touristiques du surf.

Avec Thibaut AUSSANT, doctorant, laboratoire ESO (UMR CNRS 6590), chargé de cours à l’ESTHUA – Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité

Synopsis

Parce qu’on les présente comme contribuant au développement territorial – et donc à l’intérêt général –, les retombées touristiques (réelles ou escomptées) constituent un élément de justification récurrent au déploiement des politiques publiques. L’accueil d’un événement sportif au sein d’une collectivité n’y déroge généralement pas. L’enjeu touristique qui lui est adossé, quand il n’est pas au cœur des préoccupations des élus (Guibert, 2006), leur apparaît comme un registre de légitimation possible pour en garantir l’acceptabilité, dans « un travail actif de définition de la désirabilité de l’évènement pour en maintenir la fiction auprès de différentes publics cibles » (Morteau, 2022, p14).
Alors que les épreuves de surf des Jeux Olympiques de Paris 2024 auront lieu à Tahiti, cette présentation propose, plutôt que d’estimer les retombées touristiques susceptibles d’en découler, d’examiner la façon dont les représentations et intérêts que portent à leur égard les décideurs politiques polynésiens tendent à déterminer leurs modalités d’appropriation de l’événement olympique. En d’autres mots, comment les élus des gouvernements successifs de Polynésie française appréhendent-ils l’enjeu touristique inhérent à l’organisation des épreuves de surf, et comment cela tend-il à expliquer la façon dont ils s’en saisissent ? Cette présentation, en éclairant les modalités de construction de l’action publique relative à l’organisation des épreuves olympiques de surf à Tahiti, entend plus largement interroger les usages touristiques du surf en Polynésie française et l’ambivalence des stratégies d’identification territoriale qui lui sont attachées.

Si vous ne pouvez pas assister en présentiel, merci de compléter ce formulaire de contact afin d’obtenir un lien de connexion Teams : 

Cliquez ici pour accéder au formulaire


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
ivanacernanova (11 mai 2024). Séminaire croisé ESTHUA – Axe 5 : “Penser les politiques touristiques en Polynésie française au prisme de l’organisation des épreuves de surf des JO 2024 ? “, 27 mai 2024, de 14h à 15h20. Structure Fédérative de Recherche Confluences. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11rm3


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search