L’écrivain catholique en France au XXe siècle

 

L’écrivain catholique au XXe siècle

Jeudi 23 Janvier 2014 à l’Université d’Angers
(Faculté des lettres, langues et sciences humaines- MSH -5 bis bd Lavoisier | Angers | Amphi. Germaine Tillion)

Organisation :
Olivier Gallet & Denis Labouret (Université Paris-Sorbonne, EA 4503)
Carole Auroy (Université d’Angers, CERIEC, EA 922)
Aude Préta-de Beaufort (Université de Lorraine, LIS, EA 7305)
Contact : CERIEC
Carole.auroy@univ-angers.fr | Mathilde.perain@univ-angers.fr
Avec le concours du Labex « OBVIL » (Sorbonne Universités) et de la Maison des Écrivains et de laLittérature

 

  Comment, au XXe siècle, devient-on un « écrivain catholique » ? Si certains auteurs revendiquent ce statut, nombreux sont ceux qui récusent l’étiquette. La catégorie d’« écrivain catholique » se construit d’abord dans la vie littéraire : il importe de repérer les acteurs et les instances qui participent à cette construction. Mais elle pose aussi la question de l’évaluation esthétique : y a-t-il une poétique — ou des poétiques — de l’écrivain catholique

Ce colloque donnera au sujet une large extension diachronique, en examinant sur l’ensemble du siècle l’évolution de l’étiquette « catholique » appliquée à la littérature. Comment construire une histoire de l’écrivain catholique ? Entrent en jeu des interactions entre littérature, histoire, histoire des idées et philosophie qui appellent une approche pluridisciplinaire.

*Ce colloque est le prolongement d’un séminaire créé par Carole Auroy et Aude Préta-de Beaufort (2010-2011) et poursuivi par Olivier Gallet et Denis Labouret (2011-2013) à l’Université Paris-Sorbonne.

Il est co-organisé par les trois universités partenaires. Décliné en trois étapes, il est conçu comme un ensemble et débouchera sur une publication unique.

 Université d’Angers (23 janvier 2014)

 9h45-10h – Ouverture, par Didier Boisson, Doyen de la Faculté des Lettres, Langues et Sciences humaines, et Anne-Simone Dufief, Directrice du CERIEC (Université d’Angers)

 Matin : Débats et combats, de Péguy à Claudel

 10h-11h – Séance présidée par Dominique Millet-Gérard

Pauline Bruley (Université d’Angers)

« Mystique, spirituel, chrétien et catholique : extension et valeur dans le discours de Péguy »

Claire Daudin (Amitié Charles-Péguy, Paris)

« Quand Péguy se revendique écrivain catholique : Un nouveau théologien, M. Fernand Laudet, et la polémique avec la Revue hebdomadaire »

 11h15-12h15 Séance présidée par Catherine Mayaux

Claire Bompaire-Évesque (Université Paris-Sorbonne)

« “La querelle de l’Oronte” (1922) : un débat entre Maurice Barrès et les critiques catholiques  sur les devoirs de l’écrivain »

Dominique Millet-Gérard (Université Paris-Sorbonne)

« Paul Claudel 1938 : “Du sens figuré  de l’Écriture”, manifeste du poëte  catholique »

 Après-midi : Questions d’étiquette

 14h-15h – Séance présidée par Olivier Gallet

Didier Alexandre (Paris-Sorbonne)

« L’écrivain catholique au début du XXe siècle : autour de Paul Bourget »

Aude Bonord (Université d’Orléans)

« Diffusion catholique et écrivain non confessionnel : une association problématique »

 

15h30-17h – Séance présidée par Didier Alexandre

Olivier Gallet (Université Paris-Sorbonne)

« Du côté des poètes protestants (problèmes de l’étiquetage religieux) »

Catherine Mayaux (Université de Cergy-Pontoise)

« Quand Henry Bauchau était un écrivain catholique

Discussion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.