Axe 3 : Concours d’écriture « Récits et imaginaires des milieux humides », jusqu’au 15 mars 2024

L’axe 3 « Cultures du végétal et de l’environnement » de la SFR Confluences a le plaisir de lancer un concours d’écriture

Récits et Imaginaires des milieux humides 

Ce concours d’écriture en langue française est ouvert à toute personne âgée de plus de 18 ans dans le cadre du partenariat franco-canadien ReVe (Reconnecter avec le Végétal et l’Envrionnement ; UQAM-CRSH) lancé à l’initiative de l’axe 3 « Cultures du végétal et de l’environnement » de la SFR Confluences à l’UA. Il est réalisé avec le concours du réseau GRIVE, du Service Culture de l’Université d’Angers, de la Faculté Lettres, Langues et Sciences humaines et de la SFR Confluences.

Le concours d’écriture s’inscrit dans le cadre du colloque international « La quenouille, la gogane et le Ramsar. Cultures et imaginaires des milieux humides » qui se tiendra du 14 au 16 mai 2024 à la Maison de la Recherche Germaine Tillion, Angers.

Thème du concours
Photos © Aude Nuscia Taïbi

Les textes proposés au concours doivent s’inscrire dans le thème Récits et Imaginaires des milieux humides. Tout un arsenal imaginaire habite les milieux humides (étangs, marais, marécages, prairies humides, mares, vasières, tourbières, fagnes, et autres sagnes…) ; entre les plantes, les humains et les autres animaux, toutes sortes de pratiques ont aussi traversé ces espaces où l’intermittence de l’eau obligeait à s’adapter. C’est dans cet imaginaire et/ou ces pratiques, avec une attention particulière aux végétaux, que devront s’inscrire les textes proposés.

Ceux-ci pourront relever de la fiction ou du réel, prendre la forme de la nouvelle, du récit, du poème et (sans obligation) être accompagné d’une illustration (photo, dessin, peinture, carte…).

Présentation des textes

Les textes sont transmis au format Word, Open Office ou PDF. Le titre des textes doit être différent de l’intitulé du thème et figurera en haut de la première page. Tout signe, mention ou signature permettant une quelconque identification est proscrit et entraînera une disqualification du candidat. Les pages seront numérotées. Les textes seront présentés en police de caractères Times New Roman 12 avec interligne 1,5 et marges de 2,5 cm. Le nombre maximum de signes espaces compris est de 20 000.

Conditions générales de participation
  • Les textes doivent être anonymés (pas de signature, pas de mention figurant dans le texte permettant d’identifier l’auteur ou l’autrice) : un message d’accompagnement indiquant le titre du texte, le nom et les coordonnées de l’auteur ou de l’autrice devra être associé à l’envoi.
  • Une fois envoyé, le texte ne pourra être ni corrigé ni remplacé.
  • Les textes ne devront pas avoir été déjà primés ni publiés en livre, recueil, sur des sites internet ou des blogs jusqu’à l’annonce des résultats en mai 2024.
  • En cas de plagiat ou d’utilisation d’œuvres dont ils ne seraient pas les auteurs, les candidats seraient éliminés d’office.
  • Les membres du jury et les membres de leurs familles, ne sont pas autorisés à participer au concours. 
  • Chaque auteur ne peut proposer qu’un seul texte. 

Les textes devront être envoyés simultanément avant le 15 mars 2024 aux deux adresses suivantes :

isabelle.trivisani-moreau@univ-angers.fr et anne-laure.guillaumat@univ-angers.fr

Un message de confirmation de bonne réception sera émis.

Téléchargez le règlement du concours via ce LIEN.



Citer ce billet
ivanacernanova (2024, 2 février). Axe 3 : Concours d’écriture « Récits et imaginaires des milieux humides », jusqu’au 15 mars 2024. Structure Fédérative de Recherche Confluences. Consulté le 5 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vkav

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search