Archives de catégorie : Actualités / News

Conférence-débat des Mardis de Confluences / Mardi 29 mai à 18h à la MRGT

Le populisme désigne un type de discours et de courants politiques qui fait appel aux intérêts du « peuple » et prône son recours en opposant ses intérêts à ceux de l’élite, du « système ».  La plupart des observateurs en font l’un des chancres de la démocratie représentative.

Et pourtant jusque dans nos territoires, quartiers du centre ville, quartiers populaires, communes rurales, on constate une progression voire un enracinement des partis et des discours « populistes ». Diffus le plus souvent, mais aussi avec de fortes concentrations sur des territoires en difficultés et en mutation,  des citoyen.ne.s en nombre significatif s’y reconnaissent.

Mais quelles sont précisément les formes territoriales du populisme aujourd’hui? Quelle est la géographie électorale de ce populisme? La démocratie est-elle mise en péril ? Il y sera donc question de Le Pen, des identitaires, de Mélenchon et des Insoumis, de Wauquiez et de la refondation de la droite et de la gauche.

Christian Pihet et Albin Wagner tenteront de répondre à ces questions.  Animation : Chadia Arab

Mardi 29 mai à 18h à la MRGT

Entrée libre et gratuite.

Soirée ciné-débat sur la maladie d’Alzheimer

En partenariat avec le Bureau des Etudiants de Psychologie (BDE APA) et le Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire (LPPL), la SFR Confluences ( axe 6 : Santé, bien-être, âges et cadre de vie) vous invite à

une soirée Psycho ciné débat sur le thème de la maladie d’Alzheimer à partir du film « Still Alice », film dramatique américain réalisé par Wash Westmoreland et Richard Glatzer, sorti en 2014, adaptation du roman éponyme de Lisa Genova.

 

Suite à la projection du film nous proposerons un débat (en présence de Taïna Tuhkunen, professeur de littérature et cinéma nord américains à l’UA, et Frédérique Etcharry-Bouyx, praticien hospitalier et neurologue au CHU d’Angers) autour des conséquences médicales, psychologiques et sociales de la maladie ainsi que sur les aspects techniques cinématographiques (narration, cadrage, montage, rythme, …) permettant d’immerger émotionnellement le spectateur dans la situation de l’héroïne et de sa famille.

Lundi 16 avril / 20h / Maison de la Recherche Germaine Tillion

Entrée libre et gratuite.

Séance publique théâtre forum « Discrim’action »

Mardi 27 mars à 19h30 à la cafétéria de l’UFR Lettres

Séance publique donnée dans le cadre de la semaine de lutte contre les discriminations.

Présentation de scènes représentant des situations conflictuelles du quotidien de personnes sujettes à des discriminations, réflexion avec le public pour chercher ensemble des alternatives et transformer en direct ces scènes pour qu’elles se terminent autrement. La séance sera animée par un comédien professionnel, Ludovic Serru, de la compagnie Arc-en-ciel.

Entrée libre et gratuite.

A l’issue de la séance, un pot sera proposé à l’ensemble des personnes présentes.

13e Journée d’études Histoire et mémoire des déportations

Mercredi 21 mars à 14h

Maison de la recherche Germaine Tillion

« Histoire et mémoire des déportations »

Entrée libre et gratuite.

Programme

Programme détaillé ici

 

 

 

« Les populismes dans les Amériques »

Mardi 13 février à 18h à la Maison de la recherche Germaine Tillion

« Les populismes dans les Amériques »

Intervenants :

 Marie-Cécile Naves, Chercheuse à l’Institut des relations internationales et stratégiques, directrice de publication de chronik.fr

Alvar de La Llosa, Professeur d’études hispano-américaines, Université de Lyon 2

http://canal-ua.univ-angers.fr/avc/courseaccess?id=4191

Dans l’imaginaire collectif, le terme « populisme/s » renvoyait, jusqu’à récemment, surtout à des régimes perçus comme anti-démocratiques. Aujourd’hui, il s’associe, le plus souvent, à l’administration de l’actuel président des Etats-Unis, l’irascible twitteur Donald Trump.

L’Amérique latine, avec ses caudillos du XIXe siècle, semble avoir constitué un creuset de certaines formes de populisme du « Nouveau monde », se prolongeant jusqu’aux XXe et XXIe siècles à travers des figures telles que Juan et « Evita » Perón, Getulio Vargas, Alberto Fujimori, Saúl Menem, Hugo Chávez, Evo Morales, Cristina Fernández de Kirchner, Mauricio Macri et bien d’autres, qualifiés – à tort ou à raison – comme « populistes ». Voilà pourquoi il est intéressant, et même urgent, d’examiner les diverses manifestations américaines de ce terme aux contours flous.

C’est ce que nous proposent deux spécialistes de l’Amérique, Continuer la lecture de « Les populismes dans les Amériques »

Réflexions sur nation et nationalisme en Espagne aux XXe et XXIe siècles : le cas catalan

Depuis plusieurs mois, la question catalane se trouve régulièrement à la une de la presse internationale. Les rebondissements politiques des derniers mois (référendum contesté convoqué par le Parlement catalan en octobre 2017, intervention de la Catalogne par le Gouvernement Central via l’application de l’article 155 de la Constitution, emprisonnement de certains leaders indépendantistes (comme Oriol Junqueras, président de la Gauche Républicaine Catalane), départ vers la Belgique du Président de la Generalitat Carles Puigdemont, etc.)  ont interpellé l’Europe, où la question du nationalisme est toujours délicate (cf. des situations aussi différentes que celle de l’Ecosse, des Pays Bas, de l’Italie du Nord et bien d’autres où le nationalisme se manifeste, en lien parfois -mais pas toujours- avec des mouvements d’extrême droite.

Dans le conflit catalan actuel, s’entremêlent différents aspects : revendications linguistiques et culturelles, aspects historiques, juridiques, socio-économiques, politiques…

Cette conférence de l’Historien Mariano Esteban de Vega, Professeur à l’Université de Salamanque, permettra de mieux comprendre les enjeux de la question catalane, aussi bien au niveau de l’Espagne que de l’Europe.

Maison de la recherche Germaine Tillion
Lundi 15 janvier 2018 à 18h
Entrée libre et gratuite

Cette conférence trouve parfaitement sa place au cœur des « Lundis de la MSH », cycle de conférences qui se propose de réfléchir sur les mots de la recherche, et dans ce cas précis, sur les mots « Nation » et « Nationalisme ».

La conférence, en français, d’une durée d’une heure, sera suivie d’un débat avec le public.

Conférence-débat : « Les mots du féminisme »

LES MOTS DU FEMINISME

Par Christine Bard, Professeure d’histoire contemporaine à l’Université d’Angers.

Université populaire de la Chaise rouge

Vendredi 5 janvier 2018 à 18h
LA CHAISE ROUGE
La Haute Herberie – 49420  POUANCE

Informations – réservations : 02 41 92 62 82

http://lachaiserouge-compagniepatrickcosnet.com/event/universite-populaire-de-la-chaise-rouge-2/

Conférence donnée dans le cadre du cycle de conférences « ‘Les vendredis de l’Herberie » – possibilité de dîner à l’Auberge

A l’occasion de la sortie du « Dictionnaire des féministes » qu’elle a dirigé aux Presses Universitaires de France, Christine Bard évoquera les mots pour dire le féminisme et à travers eux, l’histoire longue et controversée d’un combat encore très méconnu.

 

« Les mots pour dire le populisme »

Après la conférence inaugurale de Jean François Sirinelli en octobre 2017 qui a ouvert le cycle des mardis de Confluences sur les populismes, nous vous proposons une table ronde

le mardi 5 décembre à 18h à l’espace culturel de l’UA (40 rue de Rennes)

qui portera sur « les mots pour dire le populisme ».

  En effet, il semble nécessaire, au début de ce cycle de conférences, de revenir sur l’étymologie même du mot « populisme » au prisme de certaines des disciplines réunies au sein de la SFR Confluences.

Cette cartographie nous permettra de continuer nos cogitations autour des questions déjà annoncées. Comment définir le concept de populisme par-delà les lieux communs dont il est souvent investi ? Quel sens lui donne-t-on selon que nous sommes politistes, historiens, géographes, littéraires, sociologues, économistes ou juristes ? Y a-t-il plusieurs définitions ? Quelle est l’origine même du mot populisme ? Pourquoi est-il souvent chargé d’un sens péjoratif ?

Cinq collègues, de disciplines différentes, ont accepté de débattre autour des mots pour dire les populismes au sein de leur discipline. Cette table ronde sera éclairée par des exemples précis et parfois par des travaux empiriques portés par les chercheur.e.s.

On s’intéressera tout particulièrement à l’étude lexicologique, à partir des premières attestations au Xème siècle jusqu’au XXème siècle. En parallèle, sera abordée l’évolution du mot en littérature française depuis le roman social jusqu’au roman populiste des années 1930. Une entrée de ce vocable problématique en sciences politiques sera également abordée.

Un certain nombre d’études de cas illustreront cette table ronde, telles que l’anti-tsiganisme en France et en Europe, ou encore les mouvements et discours populistes espagnols face aux touristes étrangers dans leur pays.

Frédérique Le Nan, MCF HDR en littérature et langue

Cécile Meynard, Professeure en littérature du XlXe

François Hourmant, MCF HDR en sciences politiques

Samuel Delépine, MCF en géographie

Martin Foucaud, Doctorant en géographie du tourisme

 

Table ronde animée par Taïna Tuhkunen et Dominique Sagot-Duvauroux

 

Les Mardis de Confluences – conférence du 17 octobre 2017

Mardi 17 octobre 2017 à 18h |

Maison de la Recherche Germaine Tillion
5 bis boulevard Lavoisier – Campus de Belle Beille

Conférence de Jean-François Sirinelli  – Professeur émérite à Sciences Po Paris

La conférence est disponible sur Canal UA à partir du lien ci-dessous

http://canal-ua.univ-angers.fr/avc/courseaccess?id=3758

« Le populisme en France depuis la fin du 19e siècle »

Entrée libre et gratuite

Quand l’historien étudie les sensibilités politiques françaises d’extrême droite, deux constats s’imposent à lui. D’une part, il apparaît que la fin du XIXe siècle constitue un moment fondateur, où cette extrême droite acquiert déjà une partie de ses traits constitutifs. Le point est d’autant plus important que, d’autre part, s’observe ensuite, tout au long du XXe siècle, une sorte de métabolisme de l’intermittence : l’extrême droite connaît de brusques poussées et de longs effacements.

Depuis les dernières décennies du siècle dernier, l’installation durable du Front National en position électorale haute pose la question de son identification dans le paysage politique, ainsi que celle de sa comparaison avec certains populismes européens.

Continuer la lecture de Les Mardis de Confluences – conférence du 17 octobre 2017

Cycle 2017-2018 des Mardis de Confluences

 

 

 

LES MARDIS DE CONFLUENCES

Cycle de conférences-débats

2017-2018

LES POPULISMES

Le « populisme » est un mot qui revient avec force depuis quelques années. Pourtant, à y regarder de plus près, ce terme, utilisé au singulier, souvent de manière hâtive, renvoie à des réalités multiformes, diverses sur les plans historique, culturel et sociologique .La question des populismes et des démocraties en dérive reste, plus que jamais, un sujet d’étude important pour les sciences humaines et sociales. Le populisme semble cristalliser de nombreux conflits au sein de la société, tout en proposant, par ailleurs, des réponses : « Le populisme est une forme de réponse – que l’on peut juger mauvaise – aux dysfonctionnements de la démocratie.» Pierre Rosanvallon. Au moment où un sentiment de rejet des institutions et des élites semble traverser les sociétés, et où des dynamiques viennent bouleverser les systèmes, transformations intensifiées et accélérées par les médias, de nombreuses questions se posent.

Le terme même de « populisme » est-il satisfaisant pour décrire ces changements ?  Comment définir le concept de populisme par-delà les lieux communs dont il est souvent investi ? Qui sont aujourd’hui celles et ceux qui sont qualifié.e.s de populistes ? En quoi les populismes questionnent-ils les systèmes démocratiques, ou d’autres formes de systèmes politiques et rhétoriques ? Et comment tout cela se reflète-t-il dans les différentes disciplines des sciences sociales ?

 Dans le cadre de ce cycle de conférences résolument pluridisciplinaire proposé par la SFR Confluences, nous débattrons du concept de « populismes » avec des historien.ne.s, géographes, sociologues, anthropologues, politologues, économistes, juristes, linguistes et littéraires qui, à travers leurs interventions, s’efforceront de le cerner, avec des outils conceptuels variés et au travers de terrains divers.

Chadia Arab, géographe, chargée de recherche au CNRS, UMR ESO-Angers – Espaces et sociétés, Université d’Angers

Taïna Tuhkunen, professeure de littérature américaine, EA 3 L.AM, Université d’Angers

PROGRAMME

  • Mardi 17 octobre 2017, 18h-20h :

Conférence « Le populisme en France depuis la fin du 19e siècle »    

Jean-François Sirinelli, professeur émérite à Sciences Po Paris

Animation :  Christine Bard et Dominique Sagot Duvauroux

Maison de la recherche Germaine Tillion, 5 bis bd Lavoisier, ANGERS

  • Mardi 5 décembre 2017, 18h-20h :

Table ronde « Les mots pour dire le populisme »

Frédérique Le Nan, maîtresse de conférences HDR en littérature et langue, Université d’Angers

Cécile Meynard, professeure de littérature du XIXe siècle, Université d’Angers

François Hourmant, maître de conférences HDR en sciences politiques, Université d’Angers

Samuel Delépine, maître de conférences en géographie, « populisme et anti-tsiganisme »

Martin Foucaud, doctorant en géographie du tourisme, « populisme et tourisme en Espagne »

 Animation : Chadia Arab

Espace Culturel de l’université d’Angers, 40 Rue de Rennes, ANGERS

Continuer la lecture de Cycle 2017-2018 des Mardis de Confluences