Archives de catégorie : Axe 1 Patrimoines, écritures et cultures

Colloque Benoîte GROULT / 11 et 12 avril 2014

Groult affiche

Colloque international pluridisciplinaire


organisé par le CERIEC et la SFR Confluences


Exposition d’archives et de photographies

Benoîte Groult

Vendredi 11 et samedi 12 avril 2014

Université d’Angers

Salle de Conférence – La Passerelle – 2 rue Lakanal – 49045 ANGERS cedex 01

 

 

 

Vendredi 11 avril 2014

 

 

8h45

 

9h00

 

 

 

 

9h15

 

9h30

 

 

 

 

 

9h50

 

 

10h10

 

 

 

10h30

 

 

11h30

 

12h30

 

 

 

14h00

 

 

 

14h20

 

 

14h40

 

 

15h00

 

 

15h20

 

15h40

 

 

 

 

 

16h00

 

 

16h20

 

 

16h40

 

 

17h00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accueil des Participants

 

Ouverture du colloque par M. Christian Pihet, Vice-président à la Recherche de l’Université d’Angers

 

Souvenirs et correspondances

 

Nathalie Clot (Directrice de la Bibliothèque universitaire d’Angers)

 

France Chabod (Bibliothécaire, responsable du Centre des Archives du Féminisme), Les archives de Benoîte Groult à l’Université d’Angers : Histoire d’un don, genèse d’une écriture humaniste 

 

Benoîte Groult, première rencontre

 

Christine Bard (Professeure à l’Université d’Angers), Mon cœur est avec ces femmes et ces filles-là : Benoîte Groult féministe

 

Pause

 

Benoîte Groult, rencontre

 

Benoîte Groult et Antoine Boussin (Directeur de la Librairie Richer), Libre conversation

 

Séance de dédicace de ses ouvrages par Benoîte Groult

 

Déjeuner au Restaurant universitaire de Belle-Beille

 

Une mémoire collective

 

Awa Thiam (Cheffe du Laboratoire d’anthropologie culturelle de l’IFAN CAD, Université C.A. Diop, Dakar, Sénégal), Benoîte Groult. Le point de vue d’une Négresse.

 

Maïr Verthuy (Professeure émérite, Université Concordia Montréal), Benoîte Groult / Simone de Beauvoir ou Qui me parle ?

 

Anik Houel (Professeure émérite, Université Lyon II), Les aléas de la misogynie d’appoint

 

Yvette Roudy (Ancienne Ministre des Droits de la Femme (1981-1986), Députée, Journaliste), La féminisation des noms de métier

 

Discussion

 

Pause

 

 

 

L’œuvre littéraire : travail sur soi, travail sur l’autre

 

Edith Perry (Chercheuse en littérature, Marly), « La touche étoile » ou l’art d’être grand-mère aujourd’hui

 

François-Jean Authier (Professeur de chaire supérieure, Poitiers), Voyages romanesques de Benoîte Groult

 

Cécile Meynard (Maîtresse de conférences à l’Université Stendhal-Grenoble 3), Autobiographie et liberté dans Mon évasion de Benoîte Groult

 

Discussion

Les expositions

 

Inauguration de l’Exposition « Benoîte Groult et ses lieux de vie », photographies de Geneviève Hofman, Parcours visuel et parole

 

Inauguration de l’Exposition de France Chabod, « Relire Benoîte Groult à la lumière de ses archives »

 

Lecture théâtralisée d’extraits de l’œuvre de Benoîte Groult par Violaine de Carné, comédienne

Cocktail et fin de journée

 

Samedi 12 avril 2014

 

 

 

9h30

 

 

9h50

 

 

10h10

 

 

10h30

 

10h50

 

 

 

11h10

 

 

 

 

 

11h30

 

 

 

 

 

Un engagement au sein des luttes féministes

 

Audrey Lasserre (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle CERACC), Le discours préfaciel de Benoîte Groult dans les années 70

 

Anne-Marie Houdebine (Professeure émérite, Université Paris-Descartes), D’ainsi soit-elle à Ainsi soit Benoîte Groult, en passant par la FNM (Féminisation des noms de métier)

 

Imogen Long (Maîtresse de conférences à l’Université de Hull, Royaume-Uni), La ville et ses artifices dans Le féminin pluriel de Benoîte Groult

 

Discussion

 

Pause

 

Clôture

 

Michelle Perrot (Professeure émérite de l’Université Denis Diderot), En chemin avec Benoîte Groult (communication lue)

Sylvie Camet (Professeure à l’Université de Lorraine), Paroles dites et non publiées

 

Conclusion par Anne-Simone Dufief, Professeur, Directrice du CERIEC, Université d’Angers

 

Séance de dédicace de ses ouvrages par Benoîte Groult, en présence d’Antoine Boussin, directeur de la librairie Richer

 

Déjeuner de clôture

 

 

Colloque “La Parisienne du Second Empire aux années folles” 30 et 31 janvier 2014


 affiche la parisienne

 

 

 

Colloque international pluridisciplinaire

La Parisienne

du Second Empire aux années folles

30-31 janvier 2014

Université d’Angers

Amphithéâtre Germaine Tillion

Maison des Sciences Humaines

Faculté LLSH – Université d’Angers

 

www.univ-angers.fr

5 bis boulevard Lavoisier, Angers

 

 

 

Jeudi 30 janvier 2014

 

 

9h30

 

 

 

 

 

10h00

 

 

10h25

 

 

 

11h20

 

 

11h45

 

 

 

 

 

 

14h00

 

 

 

14h25

 

 

 

15h15

 

 

 

16h00

 

 

 

 

 

18h00

 

20h00

 

 

 

Accueil des Participants

Allocution d’ouverture de Mme Christine Bard

(Professeure d’Histoire contemporaine et directrice de la SFR Confluences)

 

La Parisienne, une héroïne littéraire  (théâtre, roman, poésie)

 

Jean-Louis Cabanès (Paris Ouest Nanterre), La Parisienne, variations du Journal des Goncourt.

 

Hemlata Giri (Paris III- Sorbonne Nouvelle), La Parisienne à la bicyclette dans Paris (1898) d’Emile Zola.

Pause

 

Simona Montini (Paris III Arts du Spectacle), « La Parisienne » d’Henri Becque : une figure contradictoire aux contours incertains ?

 

Sophie Pelletier (UQAM, Canada), La Célibataire parisienne : mademoiselle Vatnaz, icône d’un livre sur rien. 

 

 

Déjeuner

 

 

Anna Kaczmarek (Opole, Pologne), « La grâce facile d’une Parisienne déjà lasse et rompue à tous les sujets… » : la bourgeoise et la grande mondaine dans le Paris de Pot-Bouille et de La Curée d’Emile Zola.

 

Sébastien Roldan (UQAM, Canada), La Parisienne, un fléau naturaliste

 

Pause

 

Nolwenn Pamart (Paris IV Sorbonne), Sur quelques figures parisiennes dans l’œuvre de Jean de Tinan.

 

 

Jean-Didier Wagneur (BNF), La Parisienne dans les physiologies.

 

 

 

 

 

Réception de la Mairie d’Angers au Musée des Hospices Saint-Jean

 

Dîner

 

 

 

 

Vendredi 31 janvier 2014

 

 

9h30

 

 

 

9h55

 

10h20

 

 

 

 

11h15

 

 

11h45

 

 

 

 

 

 

14h00

 

14h25

 

 

 

 

15h15

 

 

15h45

 

 

Jean-Sébastien Macke (ITEM CNRS), La Parisienne en chanson.

 

Souvenirs et correspondances

 

Anne-Simone Dufief (Angers), L’Enfance d’une parisienne Julia Daudet.

 

Virginie Meyer (BNF), Aspasie, Marguerite, Georgette : trois générations de Parisiennes autour de l’éditeur Georges Charpentier.

 

Pause

 

Edouard Galbi-Marinetti (Montpellier), Les Parisiennes, auteurs et héroïnes sociales dans les carnets du siège de Paris (septembre 1870 – janvier 1871).

 

Pierre Dufief (Paris Ouest Nanterre), Portraits de Parisiennes : Octave Uzanne.

 

 

Déjeuner

 

La Parisienne à l’étranger

 

Silvia Disegni (Federico II, Naples), La Parisienne de Vallès.

 

Valérie Boulain (La Réunion), Adieu Paris !… L’écriture de l’appartenance par la Parisienne en voyage du Second Empire aux Années Folles.

 

Pause

 

Marie-France de Palacio (Bretagne occidentale), L’image de La Parisienne en Allemagne entre 1870 et 1914. (communication lue)

 

Jean-Pierre Ricard, Paul Bourget, la Parisienne et les autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’écrivain catholique en France au XXe siècle

 

L’écrivain catholique au XXe siècle

Jeudi 23 Janvier 2014 à l’Université d’Angers
(Faculté des lettres, langues et sciences humaines- MSH -5 bis bd Lavoisier | Angers | Amphi. Germaine Tillion)

Organisation :
Olivier Gallet & Denis Labouret (Université Paris-Sorbonne, EA 4503)
Carole Auroy (Université d’Angers, CERIEC, EA 922)
Aude Préta-de Beaufort (Université de Lorraine, LIS, EA 7305)
Contact : CERIEC
Carole.auroy@univ-angers.fr | Mathilde.perain@univ-angers.fr
Avec le concours du Labex « OBVIL » (Sorbonne Universités) et de la Maison des Écrivains et de laLittérature

 

  Comment, au XXe siècle, devient-on un « écrivain catholique » ? Si certains auteurs revendiquent ce statut, nombreux sont ceux qui récusent l’étiquette. La catégorie d’« écrivain catholique » se construit d’abord dans la vie littéraire : il importe de repérer les acteurs et les instances qui participent à cette construction. Mais elle pose aussi la question de l’évaluation esthétique : y a-t-il une poétique — ou des poétiques — de l’écrivain catholique

Ce colloque donnera au sujet une large extension diachronique, en examinant sur l’ensemble du siècle l’évolution de l’étiquette « catholique » appliquée à la littérature. Comment construire une histoire de l’écrivain catholique ? Entrent en jeu des interactions entre littérature, histoire, histoire des idées et philosophie qui appellent une approche pluridisciplinaire.

*Ce colloque est le prolongement d’un séminaire créé par Carole Auroy et Aude Préta-de Beaufort (2010-2011) et poursuivi par Olivier Gallet et Denis Labouret (2011-2013) à l’Université Paris-Sorbonne.

Il est co-organisé par les trois universités partenaires. Décliné en trois étapes, il est conçu comme un ensemble et débouchera sur une publication unique.

 Université d’Angers (23 janvier 2014)

 9h45-10h – Ouverture, par Didier Boisson, Doyen de la Faculté des Lettres, Langues et Sciences humaines, et Anne-Simone Dufief, Directrice du CERIEC (Université d’Angers)

 Matin : Débats et combats, de Péguy à Claudel

 10h-11h – Séance présidée par Dominique Millet-Gérard

Pauline Bruley (Université d’Angers)

« Mystique, spirituel, chrétien et catholique : extension et valeur dans le discours de Péguy »

Claire Daudin (Amitié Charles-Péguy, Paris)

« Quand Péguy se revendique écrivain catholique : Un nouveau théologien, M. Fernand Laudet, et la polémique avec la Revue hebdomadaire »

 11h15-12h15 Séance présidée par Catherine Mayaux

Claire Bompaire-Évesque (Université Paris-Sorbonne)

« “La querelle de l’Oronte” (1922) : un débat entre Maurice Barrès et les critiques catholiques  sur les devoirs de l’écrivain »

Dominique Millet-Gérard (Université Paris-Sorbonne)

« Paul Claudel 1938 : “Du sens figuré  de l’Écriture”, manifeste du poëte  catholique »

 Après-midi : Questions d’étiquette

 14h-15h – Séance présidée par Olivier Gallet

Didier Alexandre (Paris-Sorbonne)

« L’écrivain catholique au début du XXe siècle : autour de Paul Bourget »

Aude Bonord (Université d’Orléans)

« Diffusion catholique et écrivain non confessionnel : une association problématique »

 

15h30-17h – Séance présidée par Didier Alexandre

Olivier Gallet (Université Paris-Sorbonne)

« Du côté des poètes protestants (problèmes de l’étiquetage religieux) »

Catherine Mayaux (Université de Cergy-Pontoise)

« Quand Henry Bauchau était un écrivain catholique

Discussion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

30ème anniversaire du JSSE – vendredi 29 novembre 2013

 

 

visuel_jsse Le 29 novembre 2013

 

 

30 ans – 60 numéros

 

Pour célébrer le trentième anniversaire du Journal of the Short Story in English (JSSE), le Centre de recherches interdisciplinaires en langue anglaise (CRILA), organise une journée spéciale. Au programme : lectures de nouvelles, conférences, spectacle, projection, rétrospective…

De 9h à 19h à la Maison des sciences humaines
Entrée libre

 

Programme

Matin

 9h : projection de Korea de Cathal Black, adaptation filmique de la nouvelle «Korea» de John McGahern

(Introduction par Linda Collinge-Germain, Université d’Angers)

Pause

11h : lectures de nouvelles par les étudiants lauréats du concours «Nouvelles envolées»

  •  « Disillusion and Revelation » par Clifford Baverel (lauréat 2013), Université d’Angers
  •  « Mirrors » par Arielle Le Boulicaut (lauréate 2013), Université catholique de l’Ouest
  •  « The Shadow » par Sylvain Fardeau (lauréat 2012), Université d’Angers

(Introduction par Annie Birks, Université Catholique de l’Ouest)

Après-midi

14h-17h : conférences sur la nouvelle

(Introduction par Michelle Ryan-Sautour, Université d’Angers)

  • 14h : « The Short Story Cycle », Robert Luscher, University of Nebraska, USA
  • 15h : « Alice Munro, Nobel Prize Winner for Literature 2013 », Ailsa Cox, Edgehill University, GB

Pause

  • 16h : « Flash fiction », Charles Holdefer, Université de Poitiers

Soirée

17h-19h

  • « The Journal of the Short Story in English, 1983-2013 » : rétrospective présentée par Emmanuel Vernadakis et Linda Collinge-Germain
  • « Les nouvellistes, invités d’honneur à Angers » : exposition présentée par Lucie Collas, Claudie Souchet et Emilie Piarou, étudiantes en master 2 à l’Université d’Angers
  • Spectacle Word for Word dirigé par Susan Harloe : mise en scène d’une nouvelle d’Ernest Hemingway

Susan Harloe, fondatrice et directrice de la compagnie théâtrale Word for Word (San Francisco), avec les comédiens Chris Mack et Clarence Tokley, mettront en scène une nouvelle d’Ernest Hemingway. La mission de Word for Word est de présenter des adaptations dramatiques «mot pour mot» de grandes nouvelles classiques ou contemporaines de la littérature anglophone dans un style qui est devenu caractéristique de la compagnie.

Cocktail