Jeudi 19 octobre 2017 – Workshop de l’axe 4 de la SFR

Workshop de l’axe 4  (Innovations, Risques et Coopérations) de la SFR Confluences
Jeudi 19 octobre 2017 – 14h00-18h30
Maison de la recherche Germaine Tillion
Salle Frida Kahlo
5bis boulevard Lavoisier – Campus de Belle-Beille

 

Thème : Innovations et Risques : perceptions, actions, réactions

Introduction :

  1. Présentation de l’axe et de ses objectifs
  2. Introduction du workshop

Contributions :

14h15 – David Niget (CNRS – CERHIO, Maître de conférences en Histoire)

Pour une Histoire du risque

14h45 – Bruno Séjourné (GRANEM, Maître de conférences HDR en Economie)

Aversions pour le risque, la perte, l’ambiguïté et le regret : le comportement des investisseurs

15h15 – Guido Hulsmann (GRANEM –  Professeur d’Economie)

Probabilités et risques : une approche subjectiviste

Pause

16h00 – Aude Nuscia Taïbi (LETG-Angers LEESA, UMR 6554 CNRS – Maître de conférences – HDR en Géographie)

La vulnérabilité aux risques naturels

16h30 – Serge Blondel (GRANEM –  Professeur d’Economie)

Psychologie cognitive, économie expérimentale et nudges : des éléments introductifs

17h00 – Hadj Nekka (GRANEM – Maître de conférences – HDR en Gestion)

Innovation sociale et risque

17h30 Conclusion-Discussion suivie d’un Pot Convivial

Catherine Crapsky

Sandrine Emin

Valérie Billaudeau

Coresponsables de l’axe

 

Les Mardis de Confluences – conférence du 17 octobre 2017

Mardi 17 octobre 2017 à 18h |

Maison de la Recherche Germaine Tillion
5 bis boulevard Lavoisier – Campus de Belle Beille

Conférence de Jean-François Sirinelli  – Professeur émérite à Sciences Po Paris

La conférence est disponible sur Canal UA à partir du lien ci-dessous

http://canal-ua.univ-angers.fr/avc/courseaccess?id=3758

« Le populisme en France depuis la fin du 19e siècle »

Entrée libre et gratuite

Quand l’historien étudie les sensibilités politiques françaises d’extrême droite, deux constats s’imposent à lui. D’une part, il apparaît que la fin du XIXe siècle constitue un moment fondateur, où cette extrême droite acquiert déjà une partie de ses traits constitutifs. Le point est d’autant plus important que, d’autre part, s’observe ensuite, tout au long du XXe siècle, une sorte de métabolisme de l’intermittence : l’extrême droite connaît de brusques poussées et de longs effacements.

Depuis les dernières décennies du siècle dernier, l’installation durable du Front National en position électorale haute pose la question de son identification dans le paysage politique, ainsi que celle de sa comparaison avec certains populismes européens.

Continuer la lecture de Les Mardis de Confluences – conférence du 17 octobre 2017

Cycle 2017-2018 des Mardis de Confluences

 

 

 

LES MARDIS DE CONFLUENCES

Cycle de conférences-débats

2017-2018

LES POPULISMES

Le « populisme » est un mot qui revient avec force depuis quelques années. Pourtant, à y regarder de plus près, ce terme, utilisé au singulier, souvent de manière hâtive, renvoie à des réalités multiformes, diverses sur les plans historique, culturel et sociologique .La question des populismes et des démocraties en dérive reste, plus que jamais, un sujet d’étude important pour les sciences humaines et sociales. Le populisme semble cristalliser de nombreux conflits au sein de la société, tout en proposant, par ailleurs, des réponses : « Le populisme est une forme de réponse – que l’on peut juger mauvaise – aux dysfonctionnements de la démocratie.» Pierre Rosanvallon. Au moment où un sentiment de rejet des institutions et des élites semble traverser les sociétés, et où des dynamiques viennent bouleverser les systèmes, transformations intensifiées et accélérées par les médias, de nombreuses questions se posent.

Le terme même de « populisme » est-il satisfaisant pour décrire ces changements ?  Comment définir le concept de populisme par-delà les lieux communs dont il est souvent investi ? Qui sont aujourd’hui celles et ceux qui sont qualifié.e.s de populistes ? En quoi les populismes questionnent-ils les systèmes démocratiques, ou d’autres formes de systèmes politiques et rhétoriques ? Et comment tout cela se reflète-t-il dans les différentes disciplines des sciences sociales ?

 Dans le cadre de ce cycle de conférences résolument pluridisciplinaire proposé par la SFR Confluences, nous débattrons du concept de « populismes » avec des historien.ne.s, géographes, sociologues, anthropologues, politologues, économistes, juristes, linguistes et littéraires qui, à travers leurs interventions, s’efforceront de le cerner, avec des outils conceptuels variés et au travers de terrains divers.

Chadia Arab, géographe, chargée de recherche au CNRS, UMR ESO-Angers – Espaces et sociétés, Université d’Angers

Taïna Tuhkunen, professeure de littérature américaine, EA 3 L.AM, Université d’Angers

PROGRAMME

  • Mardi 17 octobre 2017, 18h-20h :

Conférence « Le populisme en France depuis la fin du 19e siècle »    

Jean-François Sirinelli, professeur émérite à Sciences Po Paris

Animation :  Christine Bard et Dominique Sagot Duvauroux

Maison de la recherche Germaine Tillion, 5 bis bd Lavoisier, ANGERS

  • Mardi 5 décembre 2017, 18h-20h :

Table ronde « Les mots pour dire le populisme »

Frédérique Le Nan, maîtresse de conférences HDR en littérature et langue, Université d’Angers

Cécile Meynard, professeure de littérature du XIXe siècle, Université d’Angers

François Hourmant, maître de conférences HDR en sciences politiques, Université d’Angers

Samuel Delépine, maître de conférences en géographie, « populisme et anti-tsiganisme »

Martin Foucaud, doctorant en géographie du tourisme, « populisme et tourisme en Espagne »

 Animation : Chadia Arab

Espace Culturel de l’université d’Angers, 40 Rue de Rennes, ANGERS

Continuer la lecture de Cycle 2017-2018 des Mardis de Confluences

Une nouvelle direction pour la SFR Confluences

À compter du 1er septembre 2017, l’économiste Dominique Sagot-Duvauroux succède à l’historienne Christine Bard à la tête de la Structure fédérative de recherche (SFR) Confluences.

Après 9 ans passés aux commandes de Confluences (d’abord un programme, puis une SFR à compter de début 2012), Christine Bard passe le témoin. La professeure d’histoire contemporaine quitte la direction de la structure fédérant les huit laboratoires de l’Université d’Angers en lettres, langues et sciences humaines et sociales (SHS). « L’expérience a été très stimulante », résume la spécialiste de l’histoire des femmes, du genre et du féminisme, qui souhaite aujourd’hui consacrer davantage de temps à ses recherches. « Et c’est bien qu’il y ait du renouvellement, d’autant plus avec quelqu’un qui vient de la Faculté de droit, d’économie et de gestion. Cela montre bien le caractère interdisciplinaire de notre projet ».

En l’espace de 9 ans, Confluences s’est structurée et s’est imposée comme un élément fort du paysage de la recherche angevine. Avec son appui, les projets pluridisciplinaires se sont multipliés (autour du genre, de l’enfance…). La SFR a également contribué à une meilleure coordination des laboratoires, et à leur représentation auprès des instances de l’UA. Autre élément à son actif : le développement d’une programmation culturelle permettant de faire sortir les savoirs hors des murs de l’université, à travers les Mardis de Confluences ou des rendez-vous au Quai

Continuité


Directeur adjoint de la SFR depuis janvier 2017, Dominique Sagot-Duvauroux, 58 ans, entend maintenir le cap. Durant son mandat de 5 ans, le professeur d’économie membre du Granem, spécialisé dans l’économie de la culture, s’attachera à mettre en œuvre le projet scientifique défini par et pour la SFR pour la période 2017-2022. Celui-ci s’articule autour de six axes :

« Il s’agira tout à la fois de renforcer les thématiques phares de la SFR (genre, jeunesse, végétal, tourisme et culture), mais aussi d’encourager l’émergence de nouveaux domaines, comme notamment SHS et santé », précise Dominique Sagot-Duvauroux.

En lien avec le territoire

Parmi ses autres priorités, Dominique Sagot-Duvauroux souhaite travailler au renforcement des « connections entre universitaires et acteurs du territoire. Dans le prolongement de ce qui est déjà entrepris par la commission culturelle de la SFR. C’est important de montrer qu’il y a ici une communauté de chercheurs qui participent aussi au débat citoyen, de mettre en lumière l’apport des sciences humaines et sociales dans la vie d’un territoire ».

L’amélioration de la communication et l’intensification des relations internationales figurent aussi sur la feuille de route du nouveau directeur. Il ne sera pas seul pour permettre à la SFR d’atteindre ces objectifs. Deux directrices-adjointes ont été élues : la professeure de littérature et cinéma nord-américains Taïna Tuhkunen, déjà présente dans la précédente équipe, et la géographe Chadia Arab.

Le 12 septembre 2017 , premier séminaire de travail de l’axe 6

1er séminaire de l’AXE 6 de la SFR confluences : Santé, Cadre de vie, Bien-être / le 12 septembre à la MRGT
APPEL A CONTRIBUTIONS : l’interdisciplinarité dans les recherches en santé, cadre de vie et bien-être.
Une réflexion s’est engagée en 2017 dans un cadre SHS sur la thématique « santé, bien-être, cadre de vie ».  Un axe de travail a été créé au sein de la structure fédérative de recherche Confluences, qui vise à rassembler les chercheurs de toutes disciplines dans le
but de favoriser l’émergence ou la consolidation de projets interdisciplinaires.
Plusieurs Unités de recherches de l’UA en SHS étaient présentes à la première rencontre : ESO, CERHIO, LPPL, GRANEM, CJB.
Les membres ont présenté les travaux en cours ou à venir qui pourraient aisément s’inscrire dans cette thématique. Ils ont
montré un grand intérêt pour cet axe et l’enrichissement qu’apporterait le croisement des thématiques.
En partenariat avec le SHS, les unités de recherche du pôle santé ont un intérêt fort pour cet axe à un double point de vue :
– ils traitent des données épidémiologiques en matière de santé et qualité de vie qui pourraient s’enrichir du regard des chercheurs en SHS.
– La recherche clinique, notamment en médecine générale pourrait être intéressée par des croisements avec les SHS
D’autres disciplines issues des autres sciences peuvent aussi être impliquées :
– Biologie et Environnement : impact du végétal sur le bien-être et la santé.
– Informatique : applications facilitant le cadre de vie et la santé…
Des approches inter ou transculturelles peuvent compléter ces perspectives.

Continuer la lecture de Le 12 septembre 2017 , premier séminaire de travail de l’axe 6

Présentation de l’axe 4 de la SFR – mai 2017

L’axe 4 « Innovations, Risques et Coopérations » de la SFR Confluences de l’Université d’Angers a pour projet de fédérer les chercheurs en SHS qui privilégient l’analyse du comportement des acteurs (usagers, consommateurs, producteurs, fournisseurs, financeurs, investisseurs, politiques, société civile…) dans trois directions : (1) l’innovation, (2) les risques, (3) les coopérations. Il a vocation à faire émerger des thématiques croisées et novatrices autour de ces thèmes et à faciliter les recherches interdisciplinaires. De façon non exhaustive, les thématiques pourraient être :

  • Quelles formes de coopérations permettent l’innovation sociale, technologique ou organisationnelle ? Quels en sont les risques (par exemple ceux associés aux pratiques d’innovation ouverte, de co-conception, de co-création) ?
  • Quelles sont les nouvelles formes de coopérations (dans les entreprises, entre entreprises, entre les financeurs, à l’échelle des territoires) ? Comment sont-elles mises en œuvre (mutualisation, réseaux territoriaux, pôles territoriaux de coopération économiques, tiers-lieux…) ?
  • Comment les innovations monétaires, financières, sociales et organisationnelles influencent-elle les coopérations traditionnelles entre les acteurs  concernés ? Quels impacts sur les territoires ?
  • Comment gérer les risques liés aux différentes formes d’innovation et aux nouvelles coopérations ? Comment protéger les acteurs qui acceptent la prise de risque ? Faut-il légiférer ? A quel niveau ou sous quelle forme ?
  • Comment les consommateurs/usagers s’approprient-ils les innovations de produit, de service ou sociales ? Comment assurer leur acceptabilité ? Comment en mesurer les risques ?

L’axe maintient son effort de structuration de la recherche en Economie sociale et solidaire à l’échelle locale mais également à celle de l’UBL, entrepris avant sa transformation, en soutenant le réseau Grand Ouest de Recherche en ESS (RgoRESS).

Le premier workshop de l’axe  pour l’année en cours aura lieu le jeudi 19 octobre à la MRGT.

Valérie Billaudeau (ESO)

Catherine Crapsky (GRANEM)

Sandrine Emin (GRANEM)

 

Les Lundis de la MSH à Angers – conférence d’Eric Fassin

« Race et histoire aujourd’hui »    –  Conférence d’Eric Fassin

Lundi 22 mai à 18h

Maison de la recherche Germaine Tillion

Entrée libre et gratuite

En 1952, la publication de Race et histoire par Claude Lévi-Strauss sous l’égide de l’UNESCO exluait le mot « race » du vocabulaire scientifique pour lui substituer celui de « culture ». C’était au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi à la veille de la décolonisation. Autrement dit, à rebours du Discours sur le colonialisme d’Aimé Césaire en 1950, c’était écarter tout rapprochement entre les racismes nazi et colonial. Depuis, si les idéologies racistes ne parlent plus de race, mais de culture, alors que la « question raciale » revient avec force dans la France postcoloniale, ce lexique fait retour  – d’une part, dans les sciences sociales, pour parler de racialisation, d’autre part, dans des mouvements antiracistes qui prennent la parole au nom des racisé.e.s. Bien sûr, ce vocabulaire est contesté ; on se propose donc de montrer combien il est un enjeu politique, y compris dans le champ scientifique.

Éric Fassin est professeur à l’université Paris-8 Vincennes – Saint-Denis dans les départements de Science politique et d’Études de genre. Il est rattaché au Laboratoire d’études de genre et de sexualité (LEGS, CNRS / Paris-8 / Paris-Ouest).  Sociologue engagé, il travaille en particulier sur la politisation des questions sexuelles et raciales. Sur ce dernier thème, il a notamment co-dirigé De la question sociale à la question raciale ? (La Découverte, 2006) et Discriminations : pratiques, savoirs, politiques (La Halde / La Documentation française, 2008), et publié (avec trois autres auteurs) Roms & riverains. Une politique municipale de la race (La Fabrique, 2014). Dernier ouvrage paru : Populisme : le grand ressentiment (Textuel, 2017).

Ecouter ou réécouter la conférence sur canal UA :

http://canal-ua.univ-angers.fr/avc/courseaccess?id=3319

Confluences sur les ondes de Radio Campus

Confluences sur les ondes de Radio Campus

Logo radio campus

Depuis février, deux stagiaires de la Maison de la Recherche Germaine-Tillion explorent les archives sonores de la Structure fédérative de recherche (SFR) Confluences. Le résultat de leurs investigations est diffusé trois fois par semaine sur Radio Campus.

Radio Campus Angers (103 FM) a enrichi sa grille de programmes d’une nouvelle émission depuis fin mars : « Les Rendez-vous Confluences ». Elle est le fruit d’une collaboration qui s’est mise en place en janvier entre l’Université d’Angers et la radio étudiante.

Les Rendez-vous Confluences « ont pour ambition de valoriser et rendre accessible au plus grand nombre, les colloques et conférences ayant eu lieu au sein de l’UA ces dernières années et de découvrir des chercheurs externes à l’UA au travers d’interviews », explique Marion Cornu, étudiante en master Management de la Culture, Arts et Patrimoine à l’UFR Esthua. Dans le cadre d’un stage, elle a, avec Lucy Halliday, inscrite en master Archives, extrait la matière première nécessaire à la réalisation des émissions.

Trois rendez-vous hebdomadaires

Deux formats d’émission sont proposés :

  • un format court, d’environ une dizaine de minutes, présentant des conférences, extraits de colloques, entrevues, organisés dans le cadre du programme Genre et discrimination sexistes et homophobes (Gedi). Il est diffusé tous les mardis et jeudis à 11 h.
  • un format long, de 52 minutes, incluant également des conférences, extraits de colloques et entrevues, en lien avec l’intégralité des thématiques de la SFR Confluences. Ce format permet la diffusion de plusieurs conférences au cours d’une même émission, et propose des interviews dans la continuité des interventions présentées. Il est diffusé tous les dimanches à 16 h.

À écouter ou ré-écouter

Les deux types d’émissions sont à retrouver en podcast sur le site internet de Radio Campus Angers :

Réunion du 28 mars 2017

Compte Rendu de la réunion du 28 mars 2017 :

  • Commission confluences culturelles
  • Stratégie de communication de la SFR

En présence de : Christine Bard, Pauline Boivineau, Blandine Charrier, Marion Cornu, Lucy Halliday, Frédérique Le Nan, Annie Ribrault, Dominique Sagot-Duvauroux, Taïna Tuhkunen, Aurélie Reuillon, Emmanuel Vernadakis, Aubeline Vinay, Hélène Desaivre

Invitée : Jenny Dodge (La Fabrique/Le Quai)

Première partie : bilan provisoire de la Commission Confluences Culturelles pour l’année 2016-2017 (séance animée par F. Le Nan)

4 pôles d’activités de la CCC :

– les mardis de Confluences

– Les expositions

– La FabriQue Le Quai

– Partenariats multiples : 400 coups, Ecole Sup des Beaux Arts (balbutiant), Le CRR (peut-être), Le Quai, BM, Terre des Sciences, Mairie.

Rappel : un peu plus d’une vingtaine de membres, volonté d’ouvrir à plus de monde. Réunion 1 fois par semestre. Soutenir les projets/actions des enseignants-chercheurs, doctorants et personnels de l’UA en lien avec la vie culturelle.

Formalisat° de partenariats. Projets phares : le cycle des Mardis de Confluences, présentation d’ouvrages à l’espace culturel, mise en place d’expositions, mise en place d’une résidence d’artiste à l’UFR LLSH en 2017. Nous avons un budget. Lien avec la DCI.

Continuer la lecture de Réunion du 28 mars 2017

Principales manifestations scientifiques de la SFR Confluences – avril à juillet 2017

SFR Confluences

Principales manifestations scientifiques

d’avril à juillet 2017

 

AVRIL

  • 6 AVRIL 2017 |COLLOQUE : PEUR DE LA SANCTION ET SANCTION DE LA PEUR SOUS LA RESPONSABILITE DE J. REEVES ET A. VITOUR (CENTRE JEAN BODIN)
  • 6 AVRIL : CONFERENCE « JOURNALISME ET REGIMES AUTORITAIRES : LES ENJEUX D’UNE INFORMATION SOUS CONTROLE » JEAN-CHRISTOPHE BRISARD, GRAND-REPORTER D’INVESTIGATION (CENTRE JEAN BODIN)
  • 7 AVRIL : LES VENDREDIS DU DROIT INTERNATIONAL
    CONFERENCE « LA PRATIQUE DU DROIT INTERNATIONAL VUE PAR DEUX JURISTES DU QUAI D’ORSAY » PAR LUDOVIC LEGRAND ET JULIEN BOISSISE (CENTRE JEAN BODIN)
  • 25, 26 ET 27 AVRIL : COLLOQUE : TTRA (TRAVEL & TOURISM RESEARCH ASSOCIATION) EUROPE CONFERENCE |SOUS LA RESPONSABILITE DE P. LEGOHEREL (GRANEM)
  • 25 AVRIL : JOURNEE DE RENCONTRE AUTOUR DU PROGRAMME DE RECHERCHE ENJEU[X] CERHIO
  • 26 AVRIL : JE « INDIGENISME ET CINEMA » 3 L.AM
  • 27 AVRIL : JE « LE BONHEUR EST DANS L’AMPHI » AIDOC
  • 27 AVRIL : CONFERENCE DE MARIE ROSE MORO « ACCUEILLIR LES MINEURS ISOLES » COLLECTIF UNIVERSITAIRE ANGEVIN ET SFR
  • 27 AVRIL 2017 : SEMINAIRE DE STEPHANE SOURICE, SECRETAIRE DU CHSCT DE L’UA SUR LE THEME « LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL » LETG
  • 28 AVRIL : JE « FAUX ET USAGES DE FAUX » CERHIO
  • 28 AVRIL : JOURNEES AXES ESO

Continuer la lecture de Principales manifestations scientifiques de la SFR Confluences – avril à juillet 2017

La SFR Confluences est sur Radio Campus !

 

La SFR est sur Radio Campus !

Retrouvez « Les Rendez-Vous Confluences »,  sur Radio Campus Angers sur la fréquence 103 FM.

En janvier dernier, une collaboration entre l’Université d’Angers et Radio Campus Angers a vu le jour. Ce partenariat a abouti à la création de deux programmes de radio intitulés « Les Rendez-Vous Confluences ».

Ces émissions ont pour ambition de valoriser et rendre accessible au plus grand nombre, les colloques et conférences ayant eu lieu au sein de l’Université d’Angers ces dernières années et de découvrir des chercheurs externes à l’Université d’Angers au travers d’intervie

Dans le cadre de ce projet commun, deux formats d’émission sont proposés.

un format court, d’environ une dizaine de minutes, présentant des conférences, extraits de colloques, entrevues, organisés dans le cadre du programme GEDI.

Pour ce format, deux sons sont diffusés chaque semaine, le mardi et le jeudi à 11h. La première diffusion a eu lieu le mardi 21 mars 2017 à 11h.

  • Jeudi 23 mars 2017 : Intervention de Diane Roman, Professeure de droit public à l’Université de Tours, Les viols et agressions sexuelles : des violences de genre ?, Colloque « Sexualité et droit international des droits de l’Homme », 27 mai 2016, Faculté de droit et de gestion d’Angers.
  •  Mardi 28 mars 2017 : Intervention de Maxime Tetillon, doctorant en STAPS, université du Maine, Les fédérations et clubs sportifs face aux discriminations, Journée d’études « Les jeunes face aux discriminations, 28 novembre 2015, Maison de la Recherche Germaine Tillion.
  •  Jeudi 30 mars 2017 : Interview de Mélissa Blais menée par Lucy Halliday lors du colloque « Antiféminismes d’hier et d’aujourd’hui », 3-4 mars 2017, Maison de la Recherche Germaine Tillion.
  •  Mardi 4 avril 2017 : Intervention d’Yvette Roudy, femme politique française, aux côtés de Benoite Groult lors du colloque international en l’honneur de cette dernière les 11 et 12 avril 2014, Université d’Angers.
  •  Jeudi 6 avril 2017 : Sylvie Lausberg, psychanalyste, L’histoire des injures sexuelles : un outil d’analyse sémantique, psycho-sociologique et politique de la violence sexiste, Journée d’études « Injures sexistes et LGBT-phobes », 14 novembre 2017, Maison de la Recherche Germaine Tillion.
  •  Mardi 11 avril 2017 : Intervention Caroline Dayer, Enseignante-chercheuse en psychologie et sciences de l’éducation, Le pouvoir de l’injure, Journée d’études « Injures sexistes et LGBT-phobes », 14 novembre 2017, Maison de la Recherche Germaine Tillion.
  •  Jeudi 13 avril 2017 : Intervention de Natacha Chetcuti, sociologue. Usages de l’espace public et lesbianisme : sanctions sociales et contournements, Journée d’études « Injures sexistes et LGBT-phobes », 14 novembre 2017, Maison de la Recherche Germaine Tillion.
  •  Mardi 18 avril 2017 : Intervention d’Emmanuel Jaurand, géographe – L’effet « dégenrant » et désexualisant du nudisme : une utopie à l’épreuve des territoires, Journée d’études « Quand le corps dit le genre », 13 mars 2013, Maison de la Recherche Germaine Tillion.
  •  Jeudi 20 avril 2017 : Intervention de Michelle Perrot, historienne, Conférence inaugurale sur George Sand, Colloque « Les féministes de la deuxième vague : actrices du changement social », 20 mai 2010, Maison des Sciences Humaines.
  •  Mardi 25 avril 2017 : Intervention Bibia Pavard, historienne, Qui sont les 343 femmes du manifeste d’avril 1971 ?, Colloque « Les féministes de la deuxième vague : actrices du changement social », 21 mai 2010, Maison des Sciences Humaines.
  •  Jeudi 27 avril 2017 : Intervention de Chadia Arab, chargée de recherche au CNRS en géographie sociale, La notion de genre, 5 juin 2014, Université d’Angers.

Continuer la lecture de La SFR Confluences est sur Radio Campus !

JE du Cycle « Histoire et mémoire des déportations »

 

Mercredi 22 mars 2017, à partir de 14h
Maison de la recherche Germaine Tillion
5 bis Bd Lavoisier | Angers
– Entrée libre –

12e Journée d’étude – CYCLE HISTOIRE ET MÉMOIRE DES DÉPORTATIONS
« La transmission »

proposée par le laboratoire CERHIO (Centre d’études et de recherches historiques de l’Ouest) et la SFR Confluences

https://zimbra.univ-angers.fr/service/home/~/?auth=co&loc=fr&id=303870&part=2

Captation en ligne sur le canal UA :

http://canal-ua.univ-angers.fr/avc/courseaccess?id=3232

 

 

 

 

 

Sortie du dictionnaire des féministes

Couverture du Dictionnaire des féministes

Premier dictionnaire historique sur les féministes, ce livre présente en 587 374 mots, 421 notices biographiques et 137 notices thématiques, 1700 pages, et sous la plume de 196 auteur.e.s, une vision globale des féminismes en France des origines à nos jours.

Il synthétise les connaissances les plus actuelles sur des questions aussi variées que les différentes formes de féminisme, les revendications, les théories et les trajectoires militantes en faveur de la cause des femmes.

Christine Bard sera l’invitée des émissions :

« La marche de l’histoire », sur France Inter,  le mardi 14 février 13h30-14h
« L’heure bleue », sur France Inter, le mardi 28 février 20h-21h
« La Fabrique de l’histoire », sur France Culture, le lundi 6 mars 2017  9h -10h.
Christine Bard a dirigé la rédaction du Dictionnaire des féministes

Publié le 15 février 2017, sous la direction de Christine Bard avec la collaboration de Sylvie Chaperon, le Dictionnaire des féministes donne une vision globale des féminismes en France, de l’Ancien Régime à nos jours.

Qu’est-ce qu’une « garçonne » ? En quoi le marquis de Condorcet (1743-1794) a-t-il fait avancer la cause des femmes ? Quel a été le rapport au féminisme de l’artiste Louise Bourgeois ?

En 421 notices biographiques et 137 notices thématiques, le Dictionnaire des féministes synthétise les connaissances les plus actuelles sur des questions aussi variées que les différentes formes de féminisme, les revendications, les expressions culturelles et notamment littéraires, les théories et les trajectoires militantes. Il rend compte, avec méthode et pédagogie, de toute la richesse du mouvement féministe en France. Il pourra accompagner les découvertes et les approfondissements pour tous les publics, à l’université, dans les médias, dans les mouvements militants.

Continuer la lecture de Sortie du dictionnaire des féministes

Recherches en sciences humaines à l'Université d'Angers