Pause littéraire / lundi 30 mai midi / Jean-François Troin

Pause littéraire à l’Espace culturel

Le 30 mai 2016

La planète des Z'U - Auteur : Jean-François Troin

Pour clore cette 1ère année des Mardis de Confluences dédiés à l’Après Charlie, un rendez-vous convivial vous est proposé le lundi 30 mai de 12h15 à 13h30 à l’Espace culturel pour une pause littéraire sur un thème qui nous concerne tous : le petit monde des universités…

Le questionnement sur les attentats de Charlie Hebdo nous avait déjà conduits à aborder le sujet de la caricature (des femmes politiques). Le 30 mai, ce sera le tour des universitaires : en cette fin d’année, il sera temps et salvateur de rire de nous-mêmes, de nos manies, de nos codes, de nos ambitions, de notre système, etc.

Un cocktail sera proposé à l’ensemble des participants.

Jean-François Troin, Géographe, spécialiste du monde arabo-musulman et Professeur émérite de l’Université de Tours, a effectué une partie de sa carrière d’enseignant au Maroc où il a séjourné  onze ans. Son ouvrage La Planète des Z’u. Des univers s’y terrent, (Éditions du Petit Pavé, 2014) est une fiction qu’il a écrite après avoir observé tout au long de sa carrière ses « chers collègues.»

Informations pratiques :

Achat possible du roman au prix de 25 euros

Renseignez-vous par e-mail  > annie.ribrault @ univ-angers.fr

Maison de la recherche Germaine Tillion

 

Coordinateur du cycle : Arnaud de Lajartre

CERPECA – Centre d’études et de recherche pluridisciplinaire d’études canadiennes de l’université d’Angers

Le CERPECA, centre d’études et de recherche pluridisciplinaire d’études canadiennes de l’université d’Angers, est une association loi 1901 qui rassemble enseignant(e)s émérites, enseignant(e)s-chercheurs(ses) et étudiant(e)s de l’université d’Angers de toutes disciplines confondues (histoire, géographie, linguistique, agronomie, littérature…) qui portent un intérêt personnel et scientifique, par leurs recherches, au Canada.

Pour tout renseignement, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://cerpeca.com/

L’édition numérique et ses potentiels / Jeudi 28 avril de 12h à 14h à la MRGT

Hubert_Guillaud

Hubert Guillaud

Journaliste 
Rédacteur en chef d’InternetActu.net
Le Media de la Fondation internet nouvelle génération
Partenaire du Monde.fr, des Echos et de Rue89

Rédacteur en chef d’A lire ailleurs, la revue de veille d’InternetActu et de la Fing.

« Entre autres domaines directement impactés par les changements sociétaux en cours, l’édition numérique actuellement en pleine mutation interroge les pratiques des enseignants-chercheurs comme auteurs/producteurs et comme lecteurs/consommateurs de littérature (scientifique). Le dialogue organisé autour d’Hubert Guillaud (FING / Internet Actu) sera l’occasion d’échanger autour des vécus, idées, perspectives qui s’ouvrent et se réalisent actuellement dans ce domaine. »

Jeudi 31 mars / « Bakary Diallo, mémoires peules » / axe 3 de la SFR

Nous invitons Mélanie Bourlet, enseignante-chercheuse de l’INALCO Paris à venir projeter et présenter son film « Bakary Diallo, mémoires peules »

le 31 mars 2016 à 14h – Amphi Tillion

à la Maison de la recherche Germaine Tillion .
Ce film nous conduit sur les traces de Bakary Diallo, berger peul connu pour être un des premiers tirailleurs sénégalais à avoir relaté en français son expérience de la Première Guerre Mondiale dans son roman “Force-Bonté ». De retour parmi les siens en 1928, il compose en peul, sa langue maternelle, de longs poèmes chantant la beauté et la luxuriance des paysages de son enfance.
Aujourd’hui disparus, la redécouverte de ses poèmes permettrait de rendre sa place à Bakary Diallo dans l’histoire de la littérature africaine.
Le film sera suivi d’un débat avec la réalisatrice puis deux chercheuses sur les littératures éco-poétiques sur l’Afrique.
Nous parlerons donc littérature, et plus spécialement littératures éco-poétiques sur l’Afrique, mais aussi géographie de l’environnement de la vallée du fleuve Sénégal et représentations de l’environnement en Afrique.
A. Nuscia Taïbi (MCF HDR)
Université d’Angers
LETG-Angers LEESA, UMR 6554 CNRS
Département de géographie
2 boulevard Lavoisier 49045 Angers
https://www.researchgate.net/profile/Taibi_Aude
http://www.univ-angers.fr/fr/_plugins/mypage/mypage/content/a.taibi.html
http://vegetal.hypotheses.org/

Jeudi 24 mars à 18h – Conférence de Marie Anne Matard-Bonucci

« Antisémitisme (s) : un éternel retour ? »

Conférence de Marie Anne Matard-Bonucci

photo de Marie Anne Matard-Bonucci

Dans le cadre de la semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, l’Université d’Angers, avec le soutien du Collectif universitaire angevin de solidarité pour les réfugiés et demandeurs d’accueil, vous invite à participer à une conférence le :

Jeudi 24 mars, de 18h à 20h
Maison de la recherche Germaine Tillion, 5bis,boulevard Lavoisier, Angers
Entrée libre et gratuite

Antisémitisme(s) : un éternel retour ?

Que peuvent les historiens pour comprendre l’antisémitisme et aider à le combattre ? L’antisémitisme est-il un racisme ? Comment comprendre la longévité des préjugés antijuifs ?


En survolant, dans la longue durée, les formes principales de l’hostilité antijuive on s’interrogera sur ses manifestations actuelles au regard des avancées récentes de la recherche historique.

Spécialiste du fascisme et de l’antisémitisme Marie-Anne Matard-Bonucci est professeure d’histoire contemporaine à Paris 8 et membre de l’Institut Universitaire de France. Elle a récemment dirigé le numéro spécial de la Revue d’Histoire contemporaine intitulé « Antisémitisme(s) : un éternel retour ? ».

Christine Bard
christine.bard @ univ-angers.fr

22 mars 2016 / séminaire « les circuits alimentaires de proximité : des dynamiques forcément solidaires ? »

Le prochain séminaire de l’axe 4  de la SFR Confluences aura lieu le 22 mars 2016 de 14 heures à 17 heures, à la Maison de la Recherche Germaine Tillion de l’Université d’Angers.

Il portera sur:

Les circuits alimentaires de proximité : des dynamiques forcément solidaires ?

 Trois interventions suivies d’un débat :

Marius Chevalier-Jacquemin, Université de Limoges (UMR Géolab) : « Les circuits alimentaires de proximité : quel dosage entre liberté individuelle, action collective et organisation hiérarchique ? » Exemples en région Poitou-Charentes/Limousin

Gilles Maréchal a dirigé des recherches sur les circuits courts alimentaires au sein de la Fédération régionale des Civam de Bretagne. Il abordera deux dimensions des solidarités alimentaires : l’accès pour tous à l’alimentation saine (Bretagne) et le programme brésilien de lutte contre la faim par la mobilisation de l’alimentation locale.

Julien Noël : enseignant-chercheur à l’Université d’Angers (UMR ESO) :

Ses activités de recherche portent sur la valorisation des ressources alimentaires au sein des filières agro-halieutiques. Il évoquera les solidarités alimentaires en Bretagne et les organisations de producteurs en circuits courts à partir des filières halieutiques.

Contact:  genevieve.pierre@univ-angers.fr     

Geneviève PIERRE
UMR ESO 6590

Continuer la lecture de 22 mars 2016 / séminaire « les circuits alimentaires de proximité : des dynamiques forcément solidaires ? »

Les Mardis de Confluences – conférence du 8 mars 2016

9782228913140_couv_300

« Où est Charlie? Femmes terroristes : que trouble la violence politique des femmes ? »

Mardi 8 mars 2016
18h-20h
Maison de la recherche Germaine Tillion

Présentation :
« Un terroriste sur deux est une femme » s’inquiète-t-on dans les années 1970 et 1980. Synonyme de réactivation de la violence politique dans les démocraties occidentales, cette période signe la résurgence des actes violents et collectifs motivés par des raisons politiques avec la présence remarquable et remarquée de femmes. Surnommées par les médias les « amazones de la terreur », les militantes d’organisations révolutionnaires armées comme la Fraction armée rouge (RAF) en Allemagne ou Action directe en France apparaissent comme une énigme sociale. Tour à tour décrites comme des furies, des sorcières, des pasionarias, ou encore des amoureuses manipulées par des hommes pygmalions, elles sont confrontées à une hypertrophie du regard et à une mise en abîme où histoire et mythes se rencontrent. La violence politique des femmes se heurte en somme aux « silences de l’histoire » (Michelle Perrot), aux normes et aux imaginaires sociaux, dans une période marquée par la deuxième vague féministe. Perçues comme des symboles d’un désordre social et sexué, les « femmes terroristes » sont ainsi confrontées à la classique négation de la capacité des femmes à être violentes, à la disqualification politique de leur action et à l’amalgame entre féminisme et terrorisme, éclairant ainsi la construction contemporaine et sexuée du militantisme violent.

Intervenante :
Fanny BUGNON, Maîtresse de conférences en histoire / études de genre. Université de Rennes 2.

Coordinateur du cycle : Arnaud de Lajartre
Contact : Annie Ribrault – Maison de la recherche Germaine Tillion

Les Mardis de Confluences – conférence du 9 février 2016

« Où est Charlie?

Les caricatures de femmes politiques »

Mardi 9 février 2016
18h-20h
Maison de la recherche Germaine Tillion – UFR LLSH – Campus de Belle-Beille

Présentation :
On dit que les caricatures et les dessins d’humour ont remarquablement résisté, surtout en France, au pouvoir de la photographie, du cinéma et de la télévision.
Mais qu’en est-il de leur pouvoir de représentation et d’action sur l’image de la femme, surtout depuis l’entrée des femmes dans l’espace public?
Cette conférence s’ouvrira sur le versant verbal du mot « caricature », lorsque Armelle Le Bras-Chopard évoquera le traitement caricatural dont les femmes continuent souvent à faire l’objet, y compris au Parlement. Avec Taïna Tuhkunen, nous aborderons le versant graphique et cinématographique de la question, tout en examinant certaines des caricatures extraites de l’ouvrage On les aura! de Catherine Beaunez, caricaturiste présente à la conférence. Le dialogue ainsi amorcé avec la dessinatrice d’humour s’élargira, dans un troisième temps, de manière à permettre au public de participer aux discussions autour de ce sujet qui nous fera revisiter l’univers tricolore de la politique française dans un éclairage volontairement provocateur.
Intervenants :
Catherine Beaunez, dessinatrice de presse et d’humour
Armelle Le Bras-Chopard, professeure émérite de science politique, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Taïna Tuhkunen, professeure de littérature et de cinéma nord-américains, Université d’Angers
Coordinateur du cycle : Arnaud de Lajartre
Contact : Annie Ribrault /MRGT

Les Mardis de Confluences – conférence du 12/1/2016

Croisés-Naples.SanGenaro.XIVe

représentation de deux chevaliers croisés, en prière.
Provenance: Naples, église San Genaro, XIVe siècle.

« Où est Charlie ? Les religions et la guerre »

Mardi 12 janvier 2016
18h-20h
Maison de la recherche Germaine Tillion

5bis, boulevard Lavoisier – campus de Belle-Beille  – Angers
Présentation :
« Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! » Cette phrase, d’ailleurs sans doute jamais prononcée par l’envoyé du pape auquel elle est attribuée au début du XIIIe siècle lors de la croisade contre les hérétiques cathares dans la France du Midi, est emblématique des relations souvent ambigües entre les religions et la guerre. Cependant, au milieu du XVIe siècle, Sébastien Castellion écrit : « Tuer un homme, ce n’est pas défendre une doctrine, c’est tuer un homme ».
La conférence, à deux voix, propose d’en éclairer certains épisodes dans l’histoire du christianisme et de l’islam. Un premier temps analysera le discours des textes religieux (bible et coran) sur la question de la guerre. Un second temps envisagera la « guerre sainte » (croisade et djihâd) au cours du Moyen Âge. Un troisième temps se penchera sur les guerres de religion entre catholiques et protestants, et l’émergence d’un discours sur ce que nous appelons aujourd’hui tolérance et laïcité.
Intervenants :
Didier Boisson, Jean-Michel Matz (UMR CERHIO)

 

Pour la captation sonore de la conférence :

cliquez ici

Calendrier du cycle 2015-2016 des Mardis de Confluences

Calendrier 2015-2016 du cycle de conférences des Mardis de Confluences « Où est Charlie ? »

30/11  – Vincent GUERIN, docteur en histoire contemporaine Caroline RENAUD-DUPARC, maîtresse de conférences en droit privé et sciences criminelles, Université d’Angers  Corinne BOUCHOUX, Sénatrice de Maine et Loire et historienne « Au nom de Charlie : plus de sécurité aux dépens des libertés individuelles ? » Amphi E  Faculté des Lettres 18h-20h

12/1  – Jean-Michel MATZ, professeur d’université en histoire    médiévale, Université d’Angers     Didier BOISSON, professeur d’université en histoire moderne, Université d’Angers « Les religions et la guerre : Intolérance et tolérance » 18h-20h – Amphi Tillion Maison de la recherche (sous réserve )

9/2   –  Taïna TUHKUNEN, professeur d’université en littérature et études cinématographiques, Université d’Angers     Armelle LE BRAS-CHOPARD, professeure émérite de science politique, Université Versailles-Saint Quentin      Catherine BEAUNEZ, dessinatrice d’humour « Les caricatures de femmes politiques »  18h-20h  lieu à définir

8/3  –  Fanny BUGNON, Maîtresse de conférences en histoire / études de genre, Université de Rennes 2 « Femmes terroristes : que trouble la violence politique des femmes ? »   18h-20h  lieu à définir

Les Mardis de Confluences – conférence du 30 novembre 2015

Mardis de Confluences 2015-2016
« Où est Charlie ? »

La SFR Confluences redémarre son cycle de conférences débats ouvertes à tous.

Après le thème des « Performances », c’est désormais aux tenants et aux aboutissants des attentats de Charlie hebdo que différents chercheurs en sciences humaines vont s’intéresser de novembre 2015 à mai 2016. Ce cycle intitulé « Où est Charlie ? » ne questionnera pas exclusivement l’attentat survenu dans les locaux de Charlie Hebdo en janvier dernier, mais portera plus globalement sur la violence terroriste, ses motifs, ses racines, ses conséquences.
Seront ainsi abordés par des chercheurs en droit, en histoire, en littérature, etc., les attentats du World Trade Center, la surveillance globale, les liens entre guerre et religions, la liberté d’expression et le droit à la caricature, dont celle des femmes politiques, ainsi que le rôle des femmes dans le terrorisme.

Et pour débuter le cycle, les Mardis de Confluences démarrent par … un « Lundi de Confluences » : lundi 30 novembre, 18 h / 20 h, Maison de la recherche Germaine Tillion, campus de Belle-Beille
« Au nom de Charlie : plus de sécurité aux dépens des libertés individuelles ? »

Dans un premier temps, avec Vincent Guérin, docteur en histoire contemporaine, nous nous déplacerons outre Atlantique, aux États-Unis, pour observer, dans l’après-après 11 septembre, la pointe avancée des politiques antiterroristes. Nous nous focaliserons sur un dispositif en devenir : FAST pour Future Attribute Screening Technology. Développé par le Department Homeland Security, FAST a pour objectif explicite de détecter et désamorcer une « intention » malveillante. Il repose sur le postulat qu’une personne qui souhaite commettre un crime a un comportement « remarquable » qui se traduit sur le plan comportemental, physiologique, etc.

Dans un second temps, avec Caroline Renaud-Duparc, maître de conférences en droit privé et sciences criminelles, nous verrons, dans la perspective ouverte par les travaux du professeur Mireille Delmas-Marty, comment dans le droit pénal français, notamment depuis la loi relative à la rétention de sûreté adoptée le 25 février 2008, on observe, via l’internationnalisation du droit et de la menace terroriste, un glissement normatif sécuritaire : le passage d’une culpabilité/punition à une dangerosité/neutralisation et conjointement l’affaiblissement de la responsabilité et du libre arbitre, au risque d’une déshumanisation du droit pénal.

Enfin, avec Corinne Bouchoux, sénatrice de Maine-et-Loire et historienne, nous verrons comment le législateur a saisi ce sujet.

Arnaud de Lajartre directeur-adjoint de la SFR Confluences
Responsable du cycle des Mardis de Confluences

Conférence de Danièle Lochak / mardi 10 novembre 2015

IMG_0692
La SFR Confluences est heureuse de vous inviter à participer à la conférence de Danièle Lochak qui se déroulera  le 10 novembre 2015 de 18 h 00 à 20 h 00, Amphi Inca, Faculté de Droit, économie et gestion.
C’est une juriste de très haut niveau, connue pour son implication dans la défense des droits de l’homme, notamment auprès du GISTI (Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés) qu’elle a présidé. Elle est actuellement professeure émérite  de droit public à l’Université Paris Ouest Nanterre – La Défense.
Sa conférence aura pour titre :Atteindre l’égalité : comment concilier universalité et différences (V. en ce sens son ouvrage Le droit et les paradoxes de l’universalité, Coll. Les voies du droit, PUF, 2010, 254 pages). Cette intervention se déroulera dans le cadre de laSFR Confluences,  dans le cadre de l’axe 2 de cette structure (Changement social : genre, discriminations et inégalités).
Félicien Lemaire (CJB)
Chadia Arab (ESO)
Nahema Hanafi (CERHIO)
responsables de l’axe 2 de la SFR Confluences

Séminaire « Financements alternatifs et monnaies complémentaires » – jeudi 10 décembre 2015 – MdRGT

Jeudi 10 décembre 2015, 14h-17h
Salle Aimé Césaire, Maison de la Recherche Germaine Tillon (campus Belle Beille)

Ce séminaire est le premier d’un cycle de conférences portant sur les Nouvelles formes d’échange organisé par l’Axe 4 « Innovations, Développement, Solidarités » de la Structure Fédérative de Recherche en LLSHS de l’Université d’Angers – SFR Confluences

Que l’on parle de monnaies locales complémentaires, de microfinance ou de crowdfunding (financement participatif), on s’intéresse à des formes monétaires et des dispositifs financiers alternatifs au système monétaire, bancaire et/ou financier conventionnel. De quoi s’agit-il exactement ? Comment ces innovations monétaires et nouvelles modalités de financement fonctionnent-elles ? Quelles en sont les différentes formes ? Comment et pourquoi ont-elles émergé ? Quels sont les enjeux de ces nouveaux dispositifs ? Ont-ils vocation à se substituer aux modèles dominants des échanges ? Quel est leur poids dans nos économies ? Quels sont les freins et les risques associés à leur développement ? Comment les lever ? Qu’ont en commun ces nouvelles formes d’échanges ? En quoi se distinguent-elles ? Quelles sont les interconnexions entre ces différentes expérimentations et innovations (par ex. la création de monnaie facilitant l’accès au crédit et à l’initiative économique ou le financement des acteurs et des projets de l’ESS par le crowdfunding …) ?
C’est à ces questions que cherchera à répondre le séminaire à travers les regards croisés de Catherine Deffains-Crapsky, Pascal Glémain, Jean-Philippe Magnen, et Thibault Cuénoud.

Continuer la lecture de Séminaire « Financements alternatifs et monnaies complémentaires » – jeudi 10 décembre 2015 – MdRGT

Recherches en sciences humaines à l'Université d'Angers